Moutayé sommé de saisir le gouvernement sur « l’illégalité » de l’élection de Siaka Ouattara

Membres du bureau politique du MFA
Membres du bureau politique du MFA

Crise MFA : Azoumana Moutayé sommé de saisir le gouvernement sur « l’illégalité » de l’élection de Siaka Ouattara. C’est ce qui ressort d’un bureau politique organisé ce samedi 28 avril 2018, qui a validé le congrès du 16 mai 2018 à Yamoussoukro.

Le samedi 28 avril 2018, sur convocation et sous la présidence du ministre Azoumana Moutayé, président du Mouvement des forces d’avenir (MFA), une réunion du bureau politique, s’est tenue à son siège sis à Cocody Angré Mahou.

Cette réunion du bureau politique a vu la participation de 55 membres statutaires, sur 72.
Cette rencontre du bureau politique a porté essentiellement sur l’organisation du 2ème congrès extraordinaire prévu pour le 19 mai 2018, à l’initiative du président du parti.
Après avoir mis en place le bureau de séance, le secrétaire général, Monsieur Ouattara Lamine a fait la proposition de l’ordre du jour suivant :

A lire aussi. Congrès extraordinaire RDR du 5 mai 2018 : « J’irai pour défendre mes positions » (Guillaume Soro)

1) Informations ;
2) Organisation du 2ème congrès extraordinaire ;
a) mise en place du bureau du 2ème congrès extraordinaire ;
b) définition de l’ordre du jour du 2ème congrès extraordinaire ;
c) choix de la date ;
d) choix du lieu ;
3) Divers
Cet ordre du jour a été adopté par les membres du bureau politique.

1- Au titre des informations

Au titre des informations, le président Moutayé a fait un tour d’horizon sur la vie du Parti. Il a exhorté les membres et particulièrement les Délégués Régionaux, à garder la tranquillité, la sérénité et à travailler d’arrache-pied pour rendre le Parti plus dynamique sur toute l’étendue du territoire. Pour terminer sur ce point de l’ordre du jour, le Président a rassuré les membres du Bureau Politique quant l’issue de la situation qui prévaut au sein du Parti.

2- Au titre de l’organisation du congrès extraordinaire

Au titre de l’organisation du congrès, le président Moutayé a pris la parole pour instruire les membres du bureau politique sur la raison pour laquelle il convoque un congrès extraordinaire. Pour le président du parti, le MFA en tant que membre fondateur du RHDP ne peut rester en marge du projet portant création du Parti Unifié, un projet majeur porteur de stabilité et de progrès pour les Ivoiriens.

C’est pourquoi, il a décidé que, conformément aux textes fondateurs du parti, se tienne un congrès à l’effet d’engager le MFA au parti unifié ; et comme le recommande les statuts et les règlements intérieurs du parti, il a convoqué le présent bureau politique afin de :
– mettre en place le bureau du 2ème congrès extraordinaire ;
– définir l’ordre du jour du 2ème congrès extraordinaire ;
– choisir le lieu du 2ème congrès extraordinaire
– choisir la date du 2ème congrès extraordinaire .

« le bureau politique recommande que le président du parti saisisse les autorités compétentes notamment, le ministère de l’Intérieur à l’effet de n’accorder aucune légalité au prétendu congrès organisé par les dissidents à Bondoukou le 25 mars 2018 »

A la suite de l’exposé du président, les membres du bureau politique ont à l’unanimité, marqué leur accord pour la tenue d’un congrès extraordinaire et ont félicité le président pour cette initiative.

Après concertation avec l’assemblée, les décisions suivantes ont été arrêtées :
1-En ce qui concerne le Bureau du 2ème congrès extraordinaire,
Les membres ont été désignés ainsi que le Président du comité d’organisation.
2- En ce qui concerne l’ordre du jour, la date et le lieu du 2ème congrès extraordinaire,
sur proposition du secrétaire général et après les observations de l’assemblée, l’ordre du jour, la date et le lieu ont été adoptés :
– Ordre du jour adopté :
1. Adoption des textes du parti unifié ;
2. Divers.
– Lieu retenu : Yamoussoukro ;
– Date retenue : le samedi 19 mai 2018.

Au chapitre des divers :

-les informations relatives aux dispositions pratiques pour la réussite du congrès extraordinaire ont été données. A cet effet, des fiches de présence des participants par région et par structure au congrès ont été remises aux responsables des structures et aux délégués régionaux.

Azoumana Moutayé
Azoumana Moutayé

-le bureau politique recommande que le président du parti saisisse les autorités compétentes notamment, le ministère de l’Intérieur à l’effet de n’accorder aucune légalité au prétendu congrès organisé par les dissidents à Bondoukou le 25 mars 2018.

– enfin, le bureau politique félicite le président Azoumana Moutayé pour tous les efforts qu’il ne cesse de déployer en vue de dynamiser le parti.
L’ordre du jour étant épuisé, cette rencontre du bureau politique débutée à 10 heures, a pris fin il est 12 heures 40 minutes.

Bureau politique du MFA

Gnamien Konan : « Quand la corruption est invincible dans un Etat, c’est que le chef de l’Etat est corrompu »

Personnalités liées avec l’article