Dialogue politique au Sénégal : 16 candidats de l’opposition disent non à Macky Sall

Le Sénégal se trouve plongé dans une crise politique de plus en plus profonde, avec 16 candidats de l'opposition refusant catégoriquement l'appel au dialogue politique lancé par Macky Sall.

Après l'annonce du président Macky Sall convoquant un dialogue politique pour le lundi 26 février, 16 candidats ont immédiatement exprimé leur désaccord avec cette démarche. Lors d'une déclaration à la presse, ces 16 candidats parmi les 19 reconnus par le Conseil constitutionnel ont vigoureusement rejeté l'idée de dialogue.

La rédaction vous conseille

Ils considèrent que cherche à saboter le processus électoral et à tout recommencer à zéro. « Nous nous opposons fermement à toute tentative de dialogue sur ce sujet et exigeons qu'une date soit fixée avant le 2 avril », a déclaré Boubacar Camara, l'un des candidats. Regroupés au sein de la coalition de l'opposition FC25, ces candidats demandent une date butoir avant le 2 avril, date à laquelle le mandat de Macky Sall prend fin officiellement.

Dialogue politique boycotté, le pays au bord du chaos

Dans la société civile, la plateforme Aar Sunu Election et le Forum Civil ont également décidé de boycotter ce dialogue politique. L'incertitude règne désormais quant à l'avenir du Sénégal après le 2 avril si les élections ne se tiennent pas d'ici là.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Kevin Aka

Sommet extraordinaire de la CEDEAO ce samedi : Levée des sanctions contre le Niger en vue ?

Drame à Zoukougbeu : Deux morts et un blessé grave dans un accident de moto