Discours du président Ouattara lors du 1er conseil des ministre du gouvernement Beugré Mambé

L’intégralité du discours du président Ouattara lors du 1er conseil des ministre du gouvernement Beugré Mambé le 18 octobre 2023.

Monsieur le Vice-Président de la République ;
Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Ministre des Sports et du Cadre de
Vie ;
Madame et Messieurs les Ministres d’Etat ;
Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Messieurs les Ministres Délégués ;
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Ministre des Sports et
du Cadre de Vie, vous féliciter pour votre nomination à la tête du nouveau Gouvernement.
Votre nomination est la reconnaissance de votre riche parcours professionnel, politique
et celui d’acteur de développement.

Au regard de votre expérience tant au niveau du District d’Abidjan que dans le cadre de
vos missions antérieures, de votre compétence et de votre sens élevé de l’Etat, je suis
convaincu que vous saurez donner l’impulsion nécessaire à l’action gouvernementale, en
vue de poursuivre et consolider les progrès remarquables que notre pays enregistre depuis plus d’une décennie.

Je vous souhaite, Monsieur le Premier Ministre, plein succès dans l’accomplissement de votre mission.

Je félicite également les membres du précédent Gouvernement, qui ont été reconduits ainsi que les Ministres et les Ministres Délégués qui viennent de rejoindre l’équipe gouvernementale.

Au regard de l’expérience de chacune et de chacun de vous, je suis convaincu que vous saurez relever les importants défis que Monsieur le Premier Ministre vient de souligner.
Je réitère mes félicitations au Premier Ministre Patrick Achi, mon jeune frère, pour l’important travail accompli à la tête du Gouvernement et au service de la Nation pendant plus de 20 ans.

LIRE AUSSI: Résultats INFAS 2023 CI disponibles : consulter la liste des admis

J’exprime ma gratitude aux Ministres sortants pour leur contribution importante au développement de notre pays.

Monsieur le Vice-Président de la République ;
Monsieur le Premier Ministre ;
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,

Le nouveau Gouvernement a pour mission de consolider les performances que notre pays a enregistrées au cours de ces dernières années en matière de paix, de sécurité, de stabilité politique, de croissance économique, d’amélioration des infrastructures et des acquis sociaux.

Notre pays renforce également ses avancées démocratiques comme l’atteste la tenue, les 2 et 16 septembre derniers, des élections locales et sénatoriales ouvertes, transparentes, démocratiques et apaisées.

Les bons résultats de ces élections traduisent l’adhésion de nos concitoyens aux actions menées par le Gouvernement et nous encouragent à poursuivre dans cette voie.

Le nouveau Gouvernement doit relever les défis que traversent le monde et notre sous région ainsi que les différents chocs macroéconomiques qui se traduisent par une inflation généralisée, la hausse des taux d’intérêt mondiaux avec pour conséquence la baisse du pouvoir d’achat des populations.

Nous suivons de très près la question du coût de la vie. À cet égard, le Gouvernement devra donc veiller à assurer l’approvisionnement du marché intérieur en produits alimentaires et en denrées de première nécessité, dans des conditions qui préservent le pouvoir d’achat des ménages, surtout les plus vulnérables.

C’est l’orientation prioritaire que je donne dans ce domaine au Premier Ministre, au Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et des Productions Vivrières, en liaison avec le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, et le Ministre du Commerce et de l’Industrie.

LIRE AUSSI: Résultats INFAS 2023, niveau BEPC et BAC disponibles: liste des admis

Au plan interne, le Gouvernement devra assurer la bonne exécution du Programme Économique et Financier conclu avec le FMI, en vue de consolider nos acquis et accélérer le développement économique et social du pays.

Pour ce faire, il nous faudra veiller, en particulier, à atteindre les objectifs en matière de mobilisation de ressources fiscales, à maîtriser la dette intérieure et extérieure, et à
mettre en œuvre les réformes nécessaires.

Dans ce contexte, la dynamique de renforcement des infrastructures socio-économiques devra se poursuivre en privilégiant le recours aux partenaires bilatéraux et multilatéraux pour le financement des projets.

Je demande aux membres du Gouvernement d’œuvrer à l’amélioration du décaissement des ressources mises à disposition par les Partenaires Techniques et Financiers.

Je vous demande aussi de poursuivre et de mettre l’accent sur la consolidation des réformes, notamment en matière de gestion des finances publiques et d’amélioration des recettes de l’Etat.

Une attention particulière devra être apportée à la gestion du Patrimoine et du portefeuille de l’Etat pour que les entreprises publiques soient gérées selon les règles de bonne gouvernance, afin d’être plus compétitives dans leurs secteurs respectifs.

Nous devons aussi accélérer le développement de l’économie numérique en tant que secteur transversal d’impulsion de la dynamique économique et de création d’emplois. Ainsi, des efforts importants devront être faits dans ce domaine pour accélérer la transformation digitale de l’économie ivoirienne. En effet, la digitalisation est un objectif que nous nous sommes fixé depuis quelques années.

Par ailleurs, en vue de préserver la qualité de notre gouvernance financière, le projet de loi de finances 2024 devra être présenté au prochain Conseil des Ministres en vue de le transmettre aux deux chambres du Parlement, dans le délai fixé par la Constitution.

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

En décidant de prendre en charge le portefeuille des Sports, vous faites acte de responsabilité face à l’enjeu que constitue la parfaite organisation de la 34e Coupe d’Afrique des Nations qui se tiendra, dans notre pays, du 13 janvier au 11 février 2024.

Je rappelle qu’en 2017, alors Ministre chargé des Jeux de la Francophonie, vous avez, en très peu de temps, permis à notre pays d’organiser avec un grand succès la 8e édition de ces jeux, sous la coordination de feu le Premier Ministre Amadou GON COULIBALY.

Je suis convaincu que les membres du Gouvernement dont les compétences individuelles sont avérées, sauront former une équipe soudée autour de vous, pour relever l’ensemble des défis.

Vous bénéficierez de mes conseils et de mes orientations par rapport à toutes les préoccupations que vous me soumettrez pour répondre à ces différents défis.

LIRE AUSSI: Concours INFAS 2023 : résultats infirmiers, sages-femmes disponibles, les admis

Je sais que vous pourrez aussi compter sur la disponibilité et l’engagement du VicePrésident de la République dans tout le processus de maturation des décisions à porter à mon attention.

Monsieur le Premier Ministre ;
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,

Pour terminer, je voudrais indiquer que j’attends de chacune et de chacun de vous, que vous soyez des exemples. Je vous demande de faire preuve d’humilité et de proximité avec les populations afin de mieux les servir.

Je vous demande de vous mettre au travail et de traiter les dossiers avec célérité et diligence, afin que l’action du Gouvernement soit encore plus perceptible par nos concitoyens.

À cet égard, je souhaite, Monsieur le Premier Ministre, que le décret portant attribution des membres du Gouvernement me soit proposé pour le prochain Conseil des Ministres.

Par la suite, au plus tard à la fin du mois de novembre, tous les projets de décrets portant organisation des départements ministériels devront être soumis à l’examen du Conseil
des Ministres pour examen et adoption.

Il en est de même pour le choix des principaux responsables, notamment les Directeurs de Cabinet qui devront être soumis au Vice-Président de la République et à moi-même pour validation.

L’organisation des départements ministériels devra s’inscrire dans une optique de cohérence, d’efficience et de réduction significative des charges.

Je souhaite bonne chance à chacune et à chacun de vous et je sais pouvoir compter sur votre engagement au service de la Nation.

Je vous remercie.

Bonne gouvernance: Alassane Ouattara à ses ministres, « J’attends de vous, que vous soyez des exemple »

2000 milliards de Fcfa de projets de l’Union Européenne à la Côte d’Ivoire