Échangeur Solibra: tout sur l’état d’avancement des travaux

Les travaux de l’échangeur de l’amitié ivoiro-japonaise, appelé échangeur Solibra, avancent bien selon les constats faits ce jeudi 17 octobre 2019.

La fondation du chantier est totalement terminée et la plupart des piliers sont sortis de la terre. Sur place 300 ouvriers, techniciens et ingénieurs dont 280 ivoiriens travaillent jour et nuit pour la réalisation de l’infrastructure.

Le ministre a promis qu’avec cette allure des travaux, le délai de 36 mois sera tenu pour la livraison de l’infrastructure. Les travaux de l’infrastructure, d’un coût de 28 milliards  de francs CFA, sont prévus pour se terminer en novembre 2019.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: voici à quoi va ressembler le carrefour de l’indenié dans 21 mois

Le projet est financé à hauteur de 25,2 milliards de  francs FCFA par le Japon à travers l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) conformément à l’accord de don conclu en 2015 entre la Côte d’Ivoire et l’institution japonaise de développement.

En vue de la bonne exécution des travaux et de la circulation des usagers, le Boulevard Valéry Giscard d’Estaing, qui est de deux fois trois voies, a été réduit en deux fois deux voies.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: 3 nouveaux échangeurs à Abidjan et encore des biens détruits

Situé à la jonction des boulevards Vge et De Gaulle, l’ouvrage sera composé de deux plateformes dénivelées. L’une, dans le sens Treichville-Aéroport et l’autre, dans le sens pont De Gaulle- Aéroport avec des longueurs respectives de 312 et 210,6m.

La réalisation de cette infrastructure s’inscrit dans la mise en œuvre d’un programme de dotation de la ville d’Abidjan d’infrastructures nouvelles de qualité, en vue d’une amélioration de la fluidité de la circulation des personnes et des biens, d’une meilleure connectivité des pôles économiques et d’une amélioration de la compétitivité des acteurs économiques, rappelle-t-on.

Personnalités liées avec l’article