El hadj Sékou, imam de la grande mosquée de Yamoussoukro: « Bédié est le successeur d’Houphouët »

Le PDCI-RDA a rendu le 18 octobre 2019 à au hommage au président Félix Houphouët Boigny qui aurait soufflé sa 114ème bougie.

Dans son homélie, Mgr Alexis Touably a enseigné le président Houphouët et ses 3 chemins qui lui ont permis de bâtir la nation ivoirienne stable et prospère. Mais avant, il a dit et insisté sur le fait qu’on ne devrait pas parler du président Houphouët-Boigny au passé. Pour ce que Houphouët représente pour la Côte d’Ivoire et l’Afrique, « Houphouët ne peut être ni du passé ni dépassé », a dit l’homme de Dieu avant de dévoiler les 3 chemins qui ont permis au président Houphouët de bâtir la nation ivoirienne.

« Parlant de , pourquoi employer le passé ? Pourquoi dire s’il était parmi nous ? Personnellement, je crois qu’il faut toujours employer le président quand on parle de . Car, en réalité, il est là, parmi nous (…) en effet, et j’en suis convaincu, un homme d’une telle envergure ne saurait être ni du passé ni dépassé. Il est présent, à nous de nous rendre présent à sa présence.

LIRE AUSSI: Soro en exil ? Voici ce que répond Alain Lobognon

Et comment nous rendre présents à sa présence ? Eh bien, en nous efforçant de marcher ensemble sur les chemins qu’il nous a tracés en tant que père-fondateur de notre nation », a dit Mgr Alexis Touably avant de détailler ces chemins. « D’abord, chemin de foi. Ensuite, chemin d’amour. Enfin, chemin de paix. Et cela, quelle que soit notre appartenance ethnique, quelle que soit notre obédience religieuse, quel que soit notre bord politique. En tant que père-fondateur de notre nation, Félix Houphouët-Boigny est notre père à nous tous, nous qui avons pour mère commune cette terre bénie de Côte d’Ivoire. Terre de Côte d’Ivoire qui est un véritable dont du ciel », a-t-il révélé. Puis d’insister : « Ivoiriens, Ivoiriennes, ne parlons pas du président Houphouët-Boigny au passé ».

LIRE AUSSI: Niamien N’Goran chez Bédié pour faire mentir « Le Matin »

Après la grande messe d’action de grâce du 114e anniversaire de la naissance de Félix Houphouët-Boigny, à la cathédrale Saint Augustin, en présence du président . Porteur d’un message du président Bédié, le secrétaire exécutif en chef du PDCI, Maurice Kacou Guikahué, a conduit la délégation à la grande mosquée de Yamoussoukro, pour une autre prière. Dans les échanges, Kamagaté Brahima a transmis le message du président Bédié qui a demandé à l’imam de « faire des bénédictions pour lui, pour ses collaborateurs et pour toute la Côte d’Ivoire ». Une initiative saluée par , imam de la mosquée de Yamoussoukro: « Nous remercions le président Bédié pour la marque de considération. Nous pensons que Bédié est le successeur d’Houphouët. Houphouët était un homme de la paix. En 2020, que Dieu nous donne un président qui se préoccupe des Ivoiriens, qui sème la paix ».

Personnalités liées avec l’article