Niamien N’Goran persiste et signe : « Je suis bel et bien candidat »

Emmanuel Niamien N'Goran
Emmanuel Niamien N'Goran

Le jeudi 28 juin 2018, au siège local du -RDA situé au quartier Plateau dans la commune de , Emmanuel Niamien N’goran est allé déposer ses dossiers de candidature en vue de sa participation aux élections régionales prochaines sous les couleurs du vieux parti. Elections régionales 2018 Côte d’Ivoire Niamien N’Goran.

Répondant ainsi à l’appel du secrétaire exécutif du PDCI, , qui invite tous les candidats désireux d’être candidats aux élections locales prochaines de le faire dans leurs délégations départementales du mardi 26 juin au mardi 03 juillet 2018 et s’en tenir aux critères exigés.

Dépôt de candidature pour les élections régionales du ministre Emmanuel Niamien N’goran

Entre autres critères, il y a les conditions d’éligibilité prévues par le code électoral pour ledit scrutin, s’acquitter d’une contribution financière et surtout produire une déclaration sur l’honneur s’engageant à ne pas être candidat(e) indépendant(e), ni à quitter le PDCI-RDA pendant son mandat.

A lire aussi : Défait aux législatives à Daoukro, démis par Ouattara à l’IGE , Niamien N’Goran encore candidat

Au vu de toutes ces recommandations, Niamien N’goran a remis sa lettre de demande de candidature adressée à Henri Konan Bédié, sa caution et ses différentes pièces en bonne et due forme à Kouadio Konan Michel et Koffi Nathan, représentant le délégué Kouadio Kpli Delphin, empêché pour cause de réunion des sénateurs à Yamoussoukro et en présence du délégué permanent PDCI Daoukro 1, Ekra Koffi.

« rien n’est encore gagné par Niamien, le neveu de Bédié. Il a un candidat de poids en face de lui : le beau-fils de Bédié, Adams Kolia Traoré »

Le candidat à la candidature du PDCI a expliqué que son action est  « motivée par (sa) bonne foi ». « Celle, a-t-il précisé, de me mettre entièrement au service des populations et convaincu de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice de développement de notre région que je me porte candidat à ces élections régionales. Le président Henri Konan Bédié a su tracer les sions de reconstruction, c’est donc à nous qu’il revient la poursuite et l’achèvement de son œuvre tout en restant fidèlement attaché aux vœux de nos populations ».

Affaire de famille

L’ancien président de l’Inspection générale d’Etat qui avait été défait aux législatives, puis démis à la tête de l’institution qu’il dirigeait, est intéressé par une candidature du PDCI à la présidentielle de 2020, à en croire certaines indiscrétions dans son entourage. Pour lui, cela passe nécessairement par le lavage de l’affront des législatives, d’où la nécessité de se faire élire aux régionales prochaines.

Mais rien n’est encore gagné par Niamien, le neveu de Bédié. Il a un candidat de poids en face de lui : le beau-fils de Bédié, Adams Kolia Traoré, délégué du PDCI. Entre les deux, on verra pour qui le coeur du « protecteur » balancera.

Karina Fofana

Révélation Côte d’Ivoire mauvaise gouvernance : Informé depuis 2016 par Niamien N’Goran, Ouattara a-t-il laissé faire ?

Personnalités liées avec l’article