Erdogan menace de lancer une opération militaire sur la Syrie

Recep Tayyip Erdogan a menacé au gouvernement syrien le mercredi 19 février 2020 de lancer une opération dans la province syrienne d’Idleb.

« Nous faisons le décompte et formulons nos derniers avertissements (…) Une opération à Idleb est imminente », a affirmé le président alors qu’il s’adressait aux membres de son parti au Parlement.

Recep Tayyip Erdogan a indiqué que les discussions entre les délégations turque et russe à Moscou, qui visaient à trouver une solution diplomatique pour calmer les tensions à Idleb, n’avaient pas abouti à un consensus, mais que les deux pays poursuivraient leurs pourparlers.

« Malheureusement, nous n’avons pas obtenu le résultat escompté. Même si nous continuerons de discuter, nos positions sont très différentes l’une de l’autre », a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI: Erdogan menace : « si nos soldats turcs sont de nouveau pris pour cible, nous frapperons les forces syriennes partout »

La Turquie et la Russie tiennent des pourparlers en vue d’atteindre un consensus sur la désescalade des tensions à Idleb. Les tensions se sont intensifiées dans la région après que la Turquie a affirmé que les attaques du gouvernement syrien avaient tué 13 militaires turcs.La Turquie exhorte la Russie à convaincre Damas de se retirer jusqu’aux lignes convenues dans l’accord de Sotchi, précédemment conclu entre Ankara et Moscou.

LIRE AUSSI: Twitter et Facebook condamnés par la Russie

La Turquie et la Russie ont signé cet accord le 17 septembre 2018, les deux parties acceptant d’établir une zone démilitarisée à Idleb.

La Turquie a rejeté les cartes et documents proposés par la Russie, a indiqué mardi soir aux journalistes Ibrahim Kalin, porte-parole du président turc, soulignant que certains arguments des responsables russes « ne reflétaient pas la réalité ».

Personnalités liées avec l’article