Twitter et Facebook condamnés par la Russie

Les réseaux sociaux Twitter et Facebook ont été condamnés le jeudi 13 février 2020 à une amende de 62 960 dollars USD chacun par la Russie.

La législation russe impose aux fournisseurs de services Internet de stocker et de traiter les données personnelles de ressortissants russes sur le territoire de la Russie.

L’organisme de supervision des télécommunications russe Roskomnadzor est habilitée à imposer des amendes ou même à bloquer des compagnies Internet en infraction à cette réglementation.

LIRE AUSSI: Voici les applications qui déchargent vite nos smartphones

La Russie travaille depuis plusieurs années à se doter d’un «internet souverain» capable de fonctionner de manière indépendante en cas de coupure du pays des grands serveurs mondiaux, mais aussi à accroître son contrôle sur le web.

LIRE AUSSI: Vol de données personnelles en Turquie: Facebook dans le pétrin

A ce titre, les autorités n’ont cessé de donner des tours de vis sur la toile russe, bloquant des contenus et sites liés à l’opposition, mais aussi des services qui refusaient de coopérer avec elles. La Russie a déjà ordonné en 2016 le blocage du réseau social professionnel LinkedIn, qui avait refusé de se plier à la loi sur le stockage des données des utilisateurs russes. LinkedIn est depuis inaccessible en Russie.

Personnalités liées avec l’article