Fin de mission pour Pierre Laporte et Babacar Cissé en Côte d’Ivoire

et Babacar Cissé en fin de mission ont fait leurs adieux le lundi 24 juin 2019 au président ivoirien Alassane Ouattara.

Le directeur des opérations de la pour la Côte d‘Ivoire, Pierre Laporte et le coordonnateur du système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, Babacar Cissé, tous deux en fin de mission, sont allés faire lundi leurs adieux au président de la République, Alassane Ouattara.

Pierre Laporte et le portefeuille de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire

Pierre Laporte a expliqué à l’issue de l’audience que la taille du Portefeuille de la Côte d’Ivoire avec son institution, de 600 millions de dollars à sa prise de fonction est passée aujourd’hui à 2,6 milliards de dollars.

LIRE AUSSI: Le cri de cœur des évêques ivoiriens aux hommes politiques: « Évitez-nous une autre guerre ! »

« La Côte d’Ivoire et la Banque Mondiale ont aujourd’hui des projets d’envergure, plus structurants, qui sont passés de 50 à 300 millions de dollars. C’est dans ce cadre que s’inscrivent le Projet du et celui de la compétitivité des villes secondaires comme et », a-t-il indiqué.

Babacar Cissé et la fin de l’ONUCI en Côte d’Ivoire

Selon lui, la Côte d’Ivoire et la Banque Mondiale ont fait de réels progrès dans la promotion du capital humain et au niveau de la santé. Il a souligné que, durant son mandat, le pays a beaucoup utilisé les instruments de son institution qui n’a pas lésiné à l’accompagner.

LIRE AUSSI: La 45e session de l’APF aura bien lieu à Abidjan

Le coordonnateur du système des Nations Unies, Babacar Cissé a rappelé avoir travaillé avec « succès » sur plusieurs chantiers avec le gouvernement ivoirien, notamment la gestion de la fin de la mission de l’ONUCI, « une mission qui a été un véritable succès et qui sert aujourd’hui de modèle en la matière ».

Babacar Cissé a assuré partir de la Côte d’Ivoire « plus que satisfait » au regard des acquis « remarquables » enregistrés à plusieurs niveaux, notamment dans l’accompagnement de la Côte d’Ivoire pour la préparation de son plan national de développement (PND) 2016-2020 et plusieurs projets.