Fofana Siandou aux notables Agni et Niaboua : « Nous saurons mener le bon combat »

Fofana Siandou
Fofana Siandou

Parrain de plusieurs cérémonies dans la commune de ce samedi 22 septembre 2018,   le candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a communié avec les Agnis et les Niabouas.

C’est au pas de course que s’est déroulée la journée du ministre du tourisme, candidat à la mairie de Port-Bouët. Première escale, le quartier Petit Bassam.  En effet, il a honoré de sa présence la cérémonie d’intronisation des chefs Agnis de la commune. Cérémonie rehaussée par la présence de l’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Ghana Bernard Ehui Koutouan et son épouse , Fofana Siandou a marqué sa reconnaissance au couple et les a remercié de leur présence à ses côtés.

A lire aussi : Siandou Fofana à Port-Bouët : « Qui mieux que moi est auprès du président de la République ? »

Aussi a-t-il lancé à l’endroit de la chefferie nouvellement intronisée : « Nous sommes là et nous prions que la chefferie soit bénie, mais aussi que vous viviez en harmonie avec le peuple qui a su vous accueillir. Nous ne sommes que des Akans et nous sommes convaincus par avance que vous saurez vivre en harmonie, et que vous perpétrez cette tradition pour que des générations bénéficient encore de l’hospitalité légendaire du peuple  ».

En outre, le candidat du RHDP s’est exprimé sur les problèmes du navire des houphouétistes qui tangue : « Nos efforts se sont avérés vains, face à l’adversité parce que c’est sans compter avec les impénitents, ces personnes qui sont contre le bien. Ceux qui sont les apôtres du mal ont voulu créer la division au sein de la famille houphouétiste. Soyez rassurés que nous à vos côtés, nous saurons mener le bon combat », les a-t-il rassurés. Par ailleurs, il leur a demandé de ne pas faillir le 13 octobre 2018 date des élections municipales. Car pour lui, Port-Bouët doit indiquer le chemin à suivre.

C’est pour cela, le 13 octobre, il ne faut pas faillir. Port-Bouët est un symbole, Port-Bouët a besoin de votre soutien et Port-Bouët. Nous sommes là et nous prions que la chefferie soit bénie, mais aussi que vous viviez en harmonie avec le peuple Atchan qui a su vous accueillir. Nous ne sommes que des Akans et nous sommes convaincus par avance que vous saurez vivre en harmonie, et que vous perpétrez cette tradition pour que des générations bénéficient encore de l’hospitalité légendaire du peuple Atchan.

Siandou Fofana en compagnie des chefs Agnis intronisés
Siandou Fofana en compagnie des chefs Agnis intronisés

« Le petit Jésus » de Port-Bouët comme il se fait appeler n’a pas lésiné sur les moyens, il a offert une forte somme d’argent à toute les couches sociales présentes à la cérémonie au grand bonheur de tous. La communauté agni de par la voix du président du comité d’organisation Kouamé N’Goran, a promis au candidat de dormir tranquille sur ses lauriers, et qu’il est déjà considéré comme le maire de la commune.

Après l’investiture des chefs Akans, cap est mis sur l’hôtel communal où la communauté de Port-Bouët a eu le privilège d’avoir comme parrain le ministre pour l’intronisation de leur chef coutumier central.

Prenant la parole Fofana Siandou a déclaré : « Différents peuples Niaboua, nous voudrions vous dire la joie qui est la nôtre d’être ici et de se sentir en famille. En de telles circonstances, c’est de m’adresser au chef central qui est établi et qui règne désormais pour le compte des différents peuples Niabouas de Port-Bouët, lui souhaiter bon vent et plein succès dans ses nouvelles attributions afin que Dieu l’éclaire et l’assiste dans sa tâche pour conduire cette communauté ».

Siandou Fofana en compagnie des chefs Niabouas
Siandou Fofana en compagnie des chefs Niabouas

Puis, il a remercié le digne peuple Niaboua et les a exhorter de lui faire confiance et de l’accompagner. « Nous ferons en sorte qu’au soir du 13 octobre, le chef qui vient d’être établi de par notre élection se sente conforté, parce qu’il aura fait le bon choix avec vous tous et que nous ayons à l’accompagner à créer une édification nouvelle d’un bonheur sans fin et sans borne pour chacun de vous », a-t-il conclu.

Faisant montre de sa générosité, le ministre a offert une forte somme d’argent à la communauté. En retour, la communauté Niaboua s’est dite honorée et a décidé de tout mettre en oeuvre pour porter Fofana Siandou à la tête de la commune.

Prince Beganssou

Port-Bouët : Le PDCI s’offre un nouveau siège, Alain Adia tacle Siandou Fofana

 

 

Personnalités liées avec l’article