Gagnoa: les microbes donnent RDV aux élèves des lycées moderne 1 et 2 pour des règlements de compte

, le préfet de , a lancé ce 4 novembre 2019 une mise en garde aux personnes qui s’en prennent, aux élèves des lycées moderne 1 et 2.

“Ceux parmi les jeunes qui viennent aux lycées munis de couteaux ou machettes agresser d’autres apprenants ne peuvent plus être considérés comme des élèves, mais plutôt des gangsters”, a fait savoir M. Angoratchi Noël, avertissant “nous allons sévir”.

Le préfet par intérim s’est prononcé sur ces violences lors de la cérémonie d’honneur au drapeau initiée par la direction régionale de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, et tenue dans l’enceinte du groupe scolaire Sokoradjan, dans le sous-quartier de ‘Delbo 2’.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: le dozo tue un jeune de Bonéfla, à cause d’un mouton

Depuis bientôt deux ans, des groupes de jeunes dit en conflit avec la loi ou ‘microbes’, et/ou des élèves se donnent rendez-vous dans la cour de l’établissement pour des bagarres rangées ou règlements de compte. Plusieurs élèves ont été blessés durant ces agressions.

LIRE AUSSI: Collège moderne de Diarabana de Séguéla: un collège sans enseignants

La police de Gagnoa organise souvent des descentes ou poste des éléments dans la cour ou à l’entrée des établissements, afin de résorber le phénomène, qui malgré tout, persiste.

Personnalités liées avec l’article