Grand-Bassam : L’Abissa 2018 aura finalement lieu ce samedi, mais…

L'Abissa 2017 a été une réussite

Les incidents après les élections municipales et régionales du 13 octobre 2018 à Grand-Bassam n’aura pas d’incidence sur l’. La fête du peuple aura bel et bien lieu le 10 novembre. Sur seulement un jour, contrairement aux années passées où les festivités se déroulaient sur plusieurs jours.

Ainsi en a décidé le comité d’organisation de l’Abissa. L’information a été rendue publique, le week-end dernier, par le Comité d’organisation de cette fête traditionnelle. Rappelons que les incidents sont allés jusqu’à la profanation de la place Abissa et la destruction de biens matériels. C’est après plusieurs jours de négociation et de supputations, l’Abissa que la décision à été finalement prises 2018.

A lire aussi : Contestations postélectorales à Grand-Bassam : L’Abissa 2018 menacée !

Jean-Baptiste Amichia, président du comité d’organisation avait parlé des conséquences de l’annulation de la fête en ces termes: « Si l’Abissa n’avait pas lieu cette année, il aurait fallu attendre cinq ans pour organiser la prochaine cérémonie». Il fallait donc trouver une alternative pour éviter cette situation. Une cérémonie de purification est prévue à cet effet le mercredi 7 novembre afin de congédier le mauvais sort.

Le peuple N’Zima Kôtôkô aura donc sa fête traditionnelle, mais pour la première fois de son histoire en une seule journée. De l’avis de certains observateurs, cette décision qui a pour mérite de sauver la fête dans un contexte postélectoral tendu dans la capitale balnéaire, a aussi et surtout un objectif financier : ne pas faire fuir les annonceurs qui s’étaient déjà financièrement engagés, alors que les organisateurs avaient de leur côté aussi, engagé certaines dépenses. Ils seraient ainsi incapables de procéder au remboursement de tous les financements obtenus.

Roxane Ouattara

Legen Quauphy : « Voici les dangers qui guettent les non initiés au Goly »

Personnalités liées avec l’article