Grève dans le secteur de la santé : Reprise timide dans les hôpitaux

La grève annoncée par le secteur de la santé sur toute l’étendue du territoire national a trouvée une reprise timide ce mardi 6 novembre 2018. Et ce, après le passage à la télévision nationale au magazine du dimanche d’, ministre de la santé et de l’hygiène publique.

 »Amélioration des conditions de travail application de certains décrets attribuant un statut particulier au corps médical, notamment une augmentation de salaire et une prime de logement » ainsi était libellé les revendications dans le secteur de la santé.

Les syndicats du secteur de la santé avaient même durci le ton en ces termes : «Passé le délai du 10 novembre 2018, la coalition syndicale des agents de santé, ne tiendra plus de service minimum dans tous les hôpitaux du pays».

Après 24 heures de grève, Aka Aouélé sur les antennes de la télévision nationale a plaidé pour la reprise du travail. Même si comme un seul homme, les agents du secteur de la santé ont suivi la grève dès le lendemain, ce mardi, il y’a eu une reprise timide dans les établissements sanitaires.

A lire aussi : Grève au ministère de la Santé : Des agents menacent

Le premier patron de la santé de Côte d’Ivoire a reconnu dans son intervention que les problèmes posés par les syndicats existent depuis longtemps le ministre a tenu à rappeler que certains ont déjà été réglés par ses prédécesseurs. Aka Aouélé a promis que les textes sont en préparation afin de satisfaire les agents de son ministère.

Rappelons que 14 syndicats sont signataires de cette décision d’arrêt de travail de cinq jours. Ils regroupent tous les maillons du système sanitaire. Après plusieurs reports, la grève tant annoncée dans le secteur santé est entrée en vigueur ce lundi.

Roxane Ouattara

Ph d’archives

Chu de Yopougon : 5 mois sans salaire pour des aides-soignantes, brancardiers, secouristes…

Personnalités liées avec l’article