La Côte d’Ivoire et la France vont créer une académie de lutte contre le terrorisme

La Côte d’Ivoire et la œuvrent à créer une communauté et une culture du contre-terrorisme, a assuré ce jeudi 24 octobre 2019 .

Selon Hamed Bakayoko, ce projet d’académie vise à stopper le terrorisme dans le monde et singulièrement en Afrique. « Ce projet porté par la Côte d’Ivoire et la France a une dimension internationale et il vous faut vous approprier ce projet car l’enjeu est global et nécessite que tous les pays apportent leur expertise financière, logistique, judiciaire (…) », a-t-il déclaré.

Pour lui, le terrorisme ayant pris une forme évolutive, « il est important que dans nos Etats, nous ayons des hommes et des femmes qui soient bien formés afin que nous ayons une touche d’avance sur ce phénomène ».

LIRE AUSSI: Bédié sur France 24: « Ouattara a refusé l’alternance et n’a pas tenu tous les autres engagements de notre accord »

« Il est urgent d’agir, si nous ne faisons rien, il va y avoir la déstabilisation, l’insécurité et un effet d’entrainement dans nos pays. Cette école vient à point nommé et elle n’est pas celle de la Côte d’Ivoire, ni de la France mais pour tous », a conclu le ministre de la Défense.

L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, , a estimé que la mise en œuvre de cette école, constitue l’une des réponses face au terrorisme. « Cette école sera la plus aboutie dans la sous-région », a-t-il déclaré.

LIRE AUSSI: « Bédié ne veut pas de réconciliation. Il veut juste exposer Ouattara au lynchage »

Selon lui, l’ampleur du phénomène commande une synergie d’action. « C’est un projet où nous avons besoin d’intégration de partenaires. Il s’agit d’un projet mondial au service de la sous-région et je suis intimement convaincu de son efficacité », a-t-il déclaré.

Gilles Huberson a expliqué que l’AILCT repose sur trois piliers, la formation des cadres, un centre d’entrainement pour les forces spéciales et unités d’intervention spécialisées et un institut de recherche stratégique dédié à l’étude de la menace, au partage de doctrine, (…).

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: à quoi va servir le prêt de 91,6 milliards de la France ?

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko et le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian ont procédé, en octobre 2018, au lancement des travaux de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme, sur le site de Mokogninrin, dans le village d’Abrebi, département de Jacqueville.

Cet institut, qui sera bâti sur une superficie de 1171 hectares, abritera la base des Forces spéciales ivoiriennes, une école des cadres dédiée aux acteurs de la lutte contre le terrorisme en situation de responsabilité et issus des différents ministères de la justice, de l’intérieur et des forces armées, des camps d’entraînements de combats et aux tirs.

Personnalités liées avec l’article