La MINUSCA aux groupes armés en Centrafrique: « respecter les dispositions de l’accord de paix »

de la a appelé le 25 septembre 2019, les groupes armés à observer la mise en œuvre de l’accord de paix en .

Dans un communiqué de la MINUSCA, Vladimir Monteiro a demandé au chef du mouvement rebelle 3R, Abass Sidiki Mahamat, de livrer les auteurs des massacres commis en mai dernier dans la région centrafricaine de Paoua (extrême-nord-ouest), et à tous les fauteurs de trouble de « respecter les dispositions de l’accord de paix auquel ils ont souscrit sans condition ».

A LIRE AUSSI : Félix Tshisekedi sur TV5MONDE: « Ma priorité, rétablir la paix en RDC autrefois grenier de la République et aujourd’hui devenue un enfer »

Vladimir Monteiro a indiqué que l’accord de paix du 6 février dernier en Centrafrique, signé entre le gouvernement centrafricain et quatorze leaders de groupes armés, sera évoqué ce jeudi 26 septembre à New York aux Etats-Unis, lors de la réunion de haut niveau portant sur la République centrafricaine, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

Personnalités liées avec l’article