« La route ne tue pas… ce sont les hommes qui tuent »

En cette période de fête et d’effervescence, le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi, la GSPM et la Gendarmerie sensibilisent sur les accidents de la route.

La route ne tue pas , ce sont les hommes qui tuent. Ce sont les hommes par leur comportement immoral et amoral sur les routes qui tuent. Ce sont les femmes et les hommes qui droguent, qui boivent, qui sont imprudents au volant, qui tuent des milliers de personnes chaque année sur les routes de Côte d’Ivoire .

Rond-point Anani. Ce Jeudi 12 Décembre 2019. Direction Grand-Bassam. Un véhicule particulier est rentré en collision avec un car de transport en commun. Un autre car a percuté les deux voitures.

Le bilan est de 07 personnes décédées et 53 personnes blessées ou traumatisées.

LIRE AUSSI: Indénié-Djuablin: voici le nombre d’accidents mortels enregistrés de 2017 à 2019

03 personnes se sont retrouvées encastrées dans les épaves des véhicules accidentés. Les experts du GSPM ont immédiatement désossé ces véhicules pour libérer les victimes.

En raison de la gravité de l’accident, le Préfet de Région d’Abidjan, contacté par le Commandant du Groupement des Sapeurs Pompiers Militaires, a autorisé le déclenchement du Plan Rouge.

Ce plan engage toutes les forces de sécurité et les administrations concernées et donne pouvoir au Préfet de réquisitionner tout moyen nécessaire public ou privé pour porter secours aux victimes.

LIRE AUSSI: Alain Lobognon aux complices de la crise de 2002: « au moment de la campagne, vous serez démasqués publiquement »

15 engins du GSPM, 60 Pompiers, un nombre important de Gendarmes et de Policiers, une unité de Pompiers Civils , les Policiers Municipaux, le SAMU, la Croix-Rouge , les responsables des hôpitaux Généraux les plus proches, les Directeurs de Mairies se sont mobilisés.

Chaque service a un rôle particulier à assumer dans la coordination des secours, pour une meilleure harmonisation d’ensemble de l’opération.

Le Préfet d’Abidjan , Directeur des Opérations de Secours, est arrivé sur le site de l’accident pour s’assurer du bon déroulement des opérations et pour donner des instructions et informations importantes.

Ceci était une simulation grandeur nature organisée ce jour Jeudi 12 Décembre 2019, comme vous le voyez sur les photos, afin de peaufiner nos protocoles d’intervention sur les graves accidents.

LIRE AUSSI: « Le fameux Kass et le commando d’IB ont été tués en riposte à leur attaque en Juin 2004, contre les positions des hommes de Soro »

En cette période de fête et d’effervescence, ce sont malheureusement des accidents qui peuvent arriver. Il nous faut donc rôder nos procédures et mettre à niveau nos hommes et nos équipes et être prêts pour sauver des vies .

Bravo au GSPM, à la Gendarmerie Nationale et à la Police Nationale pour le succès de cet exercice grandeur nature.

Nous nous préparons à gérer les grandes catastrophes, tout en souhaitant qu’elles n’arrivent jamais.

Mais avant tout , souvenez-vous: “la route ne tue pas…ce sont les femmes et les hommes qui tuent par l’usage imprudent des véhicules et des routes …”

Personnalités liées avec l’article