Les conseils d’Hassan Hayek à Dougoutigui : « petit frère occupe toi de ta ferme »

Le « vagabond de la charité », Hassan Hayek, a demandé aux Ivoiriens, surtout aux pro-Gbagbo, de pardonner l’erreur de jeunesse de Dougoutigui.

La vraie vérité est que sans Facebook dougoutigui n’allait pas avoir ce qu’il a eu.
Pardonnons son erreur de jeunesse, c’est l’émotion qui fait ça souvent. Il pouvait remercier ceux qui l’ont aidé d’une manière plus simple parce que nous sommes dans une période non propice à commettre des petites erreurs de communications.

Dougoutigui, petit frère vois tu dans la vie chacun est libre de ses choix mais il faut que tu sois plus rusé que ça. Tu as connu la galère, aujourd’hui c’est grâce à Facebook et à tous ceux qui ont relayé ta vidéo que le message est arrivé.

LIRE AUSSI: Guikahué critique le RHDP: « ceux qui parlent d’exclusion, c’est sous leur ère que nous vivons l’exclusion »

Les gens qui ont relayé ta vidéo n’avaient ni demandé ton bord ni ton parti mais c’est l’amour de la côte d’Ivoire et celui de la solidarité qui avaient prôné et surtout ta joie de vivre.
Petit frère reste loin de la politique et laisse la politique au politicien.

Cherche à faire ce que tu sais le mieux faire. Occupe toi de ta ferme et cherche à te faire aimer par tout le monde car en Côte d’Ivoire les gens pour un rien peuvent te rappeler d’où tu viens.
Petit frère garde la tête sur les épaules et soit fort.

LIRE AUSSI: « Adou Richard, quand la situation va s’inverser et je t’assure qu’elle n’est pas loin, tes patrons, te lâcheront et tu seras le 1er procureur à faire la prison »

Aujourd’hui tu t’es attiré la foudre de certaine personne car ceux là t’ont vraiment aimé et c’est leur manière de te dire petit on t’aime mais on n’aime pas ça. Tu sais petit frère chacun à sa manière de te montrer son amour, d’autres le font avec des mots doux et d’autres en dénigrant mais sache une chose les gens t’ont aimé pour ton courage car ton histoire les a séduit.
Donc frère prochainement soit vigilant.

Soit fort petit frère, j’espère que ce buzz ne va pas te détruire mais surtout que tu sauras en tirer les bonnes leçons. Bonne chance pour ta ferme et que DIEU multiplie tes poulets car tu es une bonne petite personne

Personnalités liées avec l’article