Ouattara à Paris: « Macron entend aborder les questions qui fâchent, notamment 2020 »

Alassane Ouattara avec Emmanuel Macron ce lundi 12 novembre 2018 à l'Elysée
Alassane Ouattara avec Emmanuel Macron ce lundi 12 novembre 2018 à l'Elysée

Pour Fernand Dédeh, le président à Paris en France est pour « aborder les questions qui fâchent, notamment 2020 » avec .

En attendant le président de la République française à Abidjan… Mes quinconque, au coeur de la préparation de cette visite s’activent… Il est prévu un tête-à-tête entre les deux chefs d’Etat, un dîner ouvert seulement aux présidents d’institutions et aux ministres, une visite à Bouaké pour l’inauguration du marché de Gros (l’extension financée par l’AFD), des signatures d’accord…

La France entend aborder avec les autorités ivoiriennes, les questions qui fâchent. Notamment 2020, la réconciliation nationale et surtout les menaces terroristes…
Ton camarade passera voir son homologue français avant son retour au pays. Les dates et l’agenda seront alors plus précis. Pour l’instant, retient, visite du 9 au 11 décembre 2019.

LIRE AUSSI: Bruno Koné à Kouto: « je suis assuré que le RHDP restera au pouvoir en 2020 »

Fin de la visite de ton camarade en Allemagne. Il a vendu la destination Côte d’Ivoire aux investisseurs allemands. « En ce qui concerne le climat des affaires, il y a une constante amélioration grâce aux réformes portant notamment sur La dématérialisation des procédures et des actes administratifs… ». Avant de quitter l’Allemagne, il a reçu en audience l’international footballeur, Kalou Salomon, qui évolue dans le championnat allemand. L’utile à l’agréable.

LIRE AUSSI: Commandant Koné Dramane à la MACA: Pourquoi seulement les pro-Soro qui sont poursuivis pour complot contre l’autorité de l’Etat ?

À Abidjan, les ministres de ton camarade défilent devant les députés pour défendre les budgets alloués à leurs départements respectifs pour l’année 2019-2020. C’est un jeu démocratique qui aurait dû passionner les Ivoiriens et surtout la société civile. C’est la base du contrôle de l’action gouvernementale. Mais bon… Chaque ministre essaie d’expliquer au mieux l’enveloppe à sa disposition.

LIRE AUSSI: « Bédié, le Bouddha de Daoukro, anti-dot du RHDP qui sait où frapper pour faire mal »

Pour ce qui nous concerne, nous les Hommes du Sport, nous sommes focus sur les infrastructures sportives de la . Et le budget annoncé, 210 milliards FCFA, doivent permettre d’accélérer les travaux.

Personnalités liées avec l’article