Port du casque à Bouna : la coiffure ou la vie ?

Les responsables de l'association des Femmes de Bouna avec leur casque - Copyright AIP

L’association des Femmes de incite les femmes au port du casque pour sauver leur vie, malgré les désagréments d’ordre capillaire.

L’association des Femmes de Bouna a produit une déclaration invitant les femmes à faire usage du casque pour la préservation de leur vie, suite à de nombreux mécontentements exprimés par certaines d’entre elles à cause de leur coiffure.

La déclaration a été faite, lundi 3 décembre 2019, à l’issue d’une rencontre tenue à la préfecture. La porte-parole de l’association des Femmes, , a signifié à ses sœurs que le port casque est bénéfique pour la sécurité de l’usager.

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: un corps sans vie repêché dans la rivière Kolodio

Pour elle, les tissages, mèches et autres coiffures ne doivent pas être un alibi pour ne pas mettre cet équipement de sécurité :”chères sœurs, il est grand temps que vous le sachiez, vos coiffures ne vous protégeront pas en cas d’accident” a-t-elle indiqué en les invitant à désormais inclure le port du casque dans leurs habitudes.

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: Nassian récompense ses meilleurs élèves à Gouméré

Le secrétaire général de la préfecture, , représentant le préfet de région, les a félicitées pour ce message et leur a confié la mission de sensibiliser davantage toutes les femmes sur l’utilité du casque.

Le commissariat de police de Bouna a enclenché depuis le 1er décembre à 7h, la phase de répression à l’encontre de motocyclistes circulant sans casque dans la ville.

Personnalités liées avec l’article