Pourquoi Inza Fofana et Zakaria Koné prennent-ils directement leurs ordres à la présidence ivoirienne ?

A la tête de l’ULGB, Inza Fofana, surnommé « Gruman », forme un duo avec Zakaria Koné. Ces commandants de l’unité forment les troupes de choc de Ouattara.

Depuis plusieurs mois, l’Unité de Lutte contre le Grand Banditisme (ULGB) commandée par le colonel Inza Fofana et basée à Sebroko, l’ex-quartier général des Nations unies, s’affirme comme le principal vecteur d’action de la présidence pour les opérations les plus sensibles.

Ainsi, ce sont les hommes de l’ULGB, appuyés par des éléments du Centre de Commandement des Décisions Opérationnelles (CCDO) et de la Force de Recherche et d’Assistance de Police (FRAP), qui ont mené l’opération contre les députés proches de Guillaume Soro le 23 décembre 2019, jour où l’ancien président de l’Assemblée nationale aurait dû rentrer en Côte d’Ivoire.

LIRE AUSSI : Fosse commune à Man : le commandant Loss en passe d’être accusé d’avoir enfoui ces 20 corps ?

A la tête de l’ULGB, Inza Fofana, surnommé « Gruman » et issu des rangs de la rébellion nordiste, forme un duo avec le colonel Zakaria Koné. L’ULGB échappe totalement au contrôle du ministre de la Défense Hamed Bakayoko, et du chef d’état-major des Armées, le général Lassina Doumbia.

Personnalités liées avec l’article