Le procureur Richard Adou prévient : « Tous les réseaux sociaux sont surveillés »

Le procureur de la République a prévenu les utilisateurs des , ce vendredi 3 juillet 2018, lors d’une conférence de presse. Procureur Adou .

« Tous les réseaux sociaux sont surveillés au quotidien afin que personne ne distille des discours de haine », a-t-il déclaré, alors qu’il se prononçait sur l’affaire Israël N’Goran, interpellé pour ses appels à la haine ethnique et qui risque entre dix et vingt ans de prison.

A lire aussi. Arrestation en direct : Qui est Israël N’Goran, pseudo pasteur xénophobe ?

« Il est tout à fait inacceptable qu’on utilise les réseaux sociaux dont l’objectif premier est de rapprocher les citoyens du monde, pour distiller des propos haineux. La justice a les moyens de rechercher, d’interpeller et de punir tous les auteurs de propos haineux et séditieux.  Il n’y a pas de cachette derrière un ordinateur ou un téléphone portable », a-t-il prévenu.

Procédure judiciaire contre Bendjo

Concernant la révocation du maire , il a fait savoir que celle-ci « est une procédure administrative. A côté de celle-ci, nous avons la procédure judiciaire qui vient de commencer. Donc je ne peux pas vous donner tous les détails de cette procédure ». Richard Adou n’a pas précisé s’il s’était auto-saisi ou si le gouvernement l’avait saisi et quand.

Elvire Ahonon

Marie-Odette Lorougnon au procureur Adou : « Ouattara partira, mais toi tu resteras ici avec nous »

Personnalités liées avec l’article