Rapport Rand Merchant Bank : « la Côte d’Ivoire à la 7e place, juste derrière le Ghana »

Rand Merchant Bank a rendu public son rapport 2020, intitulé « Where to invest in Africa » classant « la Côte d’Ivoire 7e, juste derrière le Ghana ».

La bonne nouvelle provient du puissant groupe financier sud-africain Rand Merchant Bank qui vient de publier la 9ème édition de son traditionnel « rapport annuel sur l’attractivité des investissements en Afrique ». Intitulé  » Where to invest in Africa « , en français « Où investir en Afrique », ce rapport -véritable boussole pour les investisseurs du monde entier qui s’intéressent à l’Afrique- classe dans l’ordre les dix destinations qui méritent l’attention des gros capitaux.

Dans ce dernier rapport, la Côte d’Ivoire est à la 7e place, juste derrière le Ghana. Mais contrairement à son voisin dont le rapport note que son attractivité est assez aléatoire, car fondée sur la course vers l’or noir et le gaz dont ce pays est devenu un producteur émergent, la Côte d’Ivoire passe de la 10e (lors du précédent rapport) à la 7e place grâce à une « économie qui compte parmi les plus diversifiées d’Afrique  » avec des taux de croissance élevée.

LIRE AUSSI: « C’est Laurent Gbagbo qui regardait le dos des nageurs. Ouattara lui, te prend dès que tu achètes le maillot de bain »

« Les grands projets d’infrastructures, en particulier dans les domaines des transports et de l’énergie (financés par les investissements étrangers, les apports d’aide et les fonds publics) confortent également la forte position du pays dans nos classements  » poursuivent les auteurs de l’étude.

Rappelons que dans une étude dont les résultats ont été publiés au dernier trimestre 2019, la très respectée Standard Chartered Bank affirmait que « la Côte d’Ivoire va faire partie du cercle restreint des économies les plus dynamiques au monde sur les dix prochaines années » si la dynamique impulsée depuis l’arrivée au pouvoir du président Ouattara se poursuit.

LIRE AUSSI: Classement des puissances militaires africaines 2020 : le top 10

« L’économie ivoirienne devrait croître à un rythme soutenu d’environ 7% jusqu’en 2030, une performance que ne pourront égaler que 6 autres pays dans le monde » peut-on encore lire dans le rapport de la Standard Chartered, très scruté par les décideurs et les grands argentiers de la planète. « A ce rythme, écrivent encore les experts financiers et économiques dans leur rapport, le PIB par habitant (de la Côte d’Ivoire) va plus que doubler, passant de 1.800 $ à 4.400 $ US. Un niveau de revenu qui devrait impacter considérablement les conditions de vie des populations ».

LIRE AUSSI: Doing Business 2020: voici ce que dit la Banque Mondiale sur l’économie ivoirienne

La Côte d’Ivoire confirme donc sa place de leader de la zone CFA, au niveau de la quasi-totalité des indicateurs économiques, financiers et de l’environnement global des affaires. Cette suprématie ivoirienne fait l’unanimité de toutes les agences de notation et les principaux organismes régionaux et internationaux spécialisés.

Ce qui est vrai, est vrai !

Personnalités liées avec l’article