Région de l’Iffou : Non choisi par le PDCI, Niamien N’Goran va en indépendant

Niamien N'Goran maintient sa candidature aux régionales dans la région de l'Iffou
Niamien N'Goran maintient sa candidature aux régionales dans la région de l'Iffou

 Le jeudi 28 juin 2018, au siège local du -RDA situé au quartier Plateau dans la commune de , Emmanuel avait déposé ses dossiers de candidature en grande pompe, en vue de sa participation aux élections régionales du 13 octobre 2018, sous les couleurs du vieux parti. Elections régionales .

Répondant ainsi à l’appel du secrétaire exécutif du PDCI, .Deux mois après, Emmanuel Niamien N’goran part en indépendant. S’adressant aux militants en ces termes «Militantes et militants. Pensez-vous que je suis un homme sans cran ? Non, juste que je sais faire confiance et sais rester loyal à mes convictions ».

A lire aussi : Niamien N’Goran persiste et signe : « Je suis bel et bien candidat »

Et de poursuivre, « Je suis PDCI-RDA et j’en mourrai mais souffrez que je parte défendre pour une fois, sans coloration, avec votre soutien, notre parti, aux mains de l’incertitude ». Pour Emmanuel Niamien N’Goran, « à des moments donnés, il est préférable de fuir ces responsabilités afin de sauvegarder sa dignité ».

et de rassurer ses parents, « je suis et je demeure candidat aux élections régionales comme me le demande nos parents et amis du l’Iffou ». Le candidat à la candidature du PDCI expliquait le jeudi 28 juin 2018 lors du dépôt de ses dossiers de candidature que son action était « motivée par (sa) bonne foi ».

« Celle, précis, de me mettre entièrement au service des populations et convaincu de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice de développement de notre région que je me porte candidat à ces élections régionales. Le président Henri Konan Bédié a su tracer les sions de reconstruction, c’est donc à nous qu’il revient la poursuite et l’achèvement de son œuvre tout en restant fidèlement attaché aux vœux de nos populations ».

« l’ancien président de l’Inspection générale d’Etat avait été défait aux législatives, puis démis à la tête de l’institution qu’il dirigeait »

L’ancien président de l’Inspection générale d’Etat avait été défait aux législatives, puis démis à la tête de l’institution qu’il dirigeait, est intéressé par une candidature du PDCI à la présidentielle de 2020, à en croire certaines indiscrétions dans son entourage.

Pour lui, cela passe nécessairement par le lavage de l’affront des législatives, d’où la nécessité de se faire élire aux régionales prochaines. Mais la course sera loin d’être une sinécure. En face, il aura , délégué du PDCI et beau-fils de Bédié, probable candidat du PDCI. Entre le neveu déjà défait et le beau-fils qui entre en politique, le « père » a fait son choix. Il reste que le dernier choix appartiendra aux électeurs de l’Iffou.

Karina Fofana

Révélation Côte d’Ivoire mauvaise gouvernance : Informé depuis 2016 par Niamien N’Goran, Ouattara a-t-il laissé faire ?