Revue de la presse française du 02 juillet 2019

Voici les principales informations à la Une de journaux nationaux français parus mardi et la revue de la presse française du 02 juillet 2019


LE MONDE: Nouveaux records d’achats dans l’immobilier ancien

L’arrivée massive d’investisseurs de plus en plus riches, et pour qui la pierre constitue plus que jamais un refuge, dope les transactions et les prix. Le marché du logement ancien pourrait ainsi battre un nouveau record, avec près de 990 000 opérations immobilières prévues en 2019.

LIRE AUSSI: Nestor Dahi et ses trois amis de la JFPI libérés

Cette hausse s’explique par les conditions de crédit, avec un taux moyen de 1,9 % – et jusqu’à 0,97 % sur vingt ans -, le plus bas jamais relevé. Si la progression des prix reste contenue à 1 % en moyenne, à Paris, le prix du mètre carré a augmenté de 7,2 % en un an, et frise les 10 000 euros. Les achats de logements par des ouvriers et employés dans la capitale, 10 % du marché en 2010, ont diminué de moitié.


LE FIGARO – L’Europe se déchire sur le choix de ses dirigeants

Faute d’avoir trouvé un accord, les chefs d’Etat européens ont suspendu jusqu’à mardi le processus de nominations aux postes clés de l’Union européenne. Le sommet des chefs d’Etat européens sur le partage des postes de pouvoir de l’UE a été suspendu, lundi, faute d’un accord. Cet « échec » donne une « très mauvaise image de l’Europe », a jugé le président français, .

LIRE AUSSI: Incendie au grand marché de Port-Bouët: voici d’où est parti le feu

Les 28 responsables de l’Union doivent reprendre leurs discussions, mardi, pour décider de la succession du président de la Commission européenne, , pièce maîtresse du puzzle des nominations.


LES ECHOS – prévoit un vaste plan social pour 2020

Le numéro trois français de l’ameublement, qui connaît d’importantes difficultés financières, devrait se séparer de 1.900 salariés l’année prochaine, selon la et FO. Une quarantaine de magasins du groupe créé en 1967 pourraient fermer.Les difficultés se confirment pour Conforama.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: les prix du litre d’essence inchangés pour juillet 2019

Moins de deux semaines après la publication de résultats annuels en nette baisse, le numéro trois français de l’ameublement prévoit un vaste plan de restructuration avec la fermeture de près de 20 % de ses magasins, selon plusieurs syndicats. Ce plan doit être présenté mardi matin au comité central d’entreprise, selon la CGT et FO. Il prévoit la suppression de 1.900 postes en France en 2020, avec la fermeture de 32 magasins Conforama et celle des dix magasins de l’enseigne .

Personnalités liées avec l’article