Revue de la presse ivoirienne du 26 juin 2019

Les principales informations à la Une de journaux ivoiriens parus ce mercredi, la titrologie et la revue de la presse ivoirienne du 26 juin 2019.

FRATERNITE MATIN

La Première dame de Côte d’Ivoire, , a présidé mardi à Abidjan la cérémonie de présentation du 3ème Plan d’action national de lutte contre le travail des enfants. Ce 3ème plan qui va s’étendre de 2019 à 2021, et d’un coût de plus de 76 milliards de francs CFA, va renforcer, d’une part, les acquis des deux premiers plans et d’autre part, intensifier la lutte contre le phénomène de traite, d’exploitation et de travail des enfants en Côte d’Ivoire. Le plan vise la prévention du phénomène, la protection des enfants victimes, la poursuite et la répression des trafiquants et le suivi et l’évaluation des actions menées.

A LIRE AUSSI : Franklin Nyamsi: « la casse de la démocratie s’arrêtera avec la chute du RHDP de Ouattara »

L’INTER

A l’issue mardi d’une audience avec le Premier ministre ivoirien, , la ministre malienne de la Culture, Ndiaye Ramatoulaye Diallo, a dit être venue à Abidjan dans le cadre de la relance de la coopération bilatérale entre la Côte d’Ivoire et le Mali dans le domaine culturel. Ndiaye Ramatoulaye Diallo a aussi vivement encouragé la Côte d’Ivoire à ratifier la Charte de la Renaissance culturelle. Le président malien a été désigné par ses pairs de l’ (UA) comme coordinateur-champion de la culture, des arts et du patrimoine pour l’UA. Dans le cadre de son mandat, le premier objectif est l’entrée en vigueur de la Charte de la Renaissance culturelle déjà ratifiée par 14 pays.

A LIRE AUSSI : Réconciliation nationale – Assoa Adou: « le FPI a déposé un courrier au siège du RHDP depuis le 5 juin »

SOIR INFO

La répression contre les restaurants, hôtels, night-clubs, agences de voyage et autres lieux de loisirs « hors-la-loi » en Côte d’Ivoire démarre samedi avec 72 agents assermentés pour le contrôle. Sur instruction du ministre du Tourisme et des Loisirs, , 72 agents assermentés (12 commissaires, 15 inspecteurs et 45 contrôleurs) de ce département ministériel ont été instruits à l’effet de mettre fin au désordre dans le secteur touristique dans le pays. Cette instruction est une mise en application d’une décision du ministre invitant tout établissement de tourisme à se conformer à la réglementation en vigueur « au plus tard le 30 juin 2019, délai de rigueur ». A partir de samedi, les services compétents procèderont à la fermeture systématique des établissements contrevenants.

Titrologie et revue de la presse ivoirienne du 26 juin 2019.

Personnalités liées avec l’article