Séances de travail CEI-CEDEAO avant 2020

Le président de la , Coulibaly-Kuibiert, a eu une séance de travail ce vendredi 8 novembre 2019 avec une délégation de la .

Après un peu plus d’une heure d’échanges, le diplomate a confié à la presse les raisons de sa présence au siège de la Commission électorale, rapporte la CEI dans un communiqué transmis à YECLO.com.

«  Je suis venu rencontrer le président de la CEI dans le cadre de l’accompagnement que la CEDEAO apporte aux états membres qui organisent des élections. La CEDEAO travaille en étroite collaboration avec les administrations publiques, les partis politiques et les institutions qui sont en charge de la supervision et de l’organisation, en somme toute les parties prenantes », a-t-il déclaré.

LIRE AUSSI: L’opposition aura t-elle des représentants dans la CEI locales ?

a insisté sur le fait qu’au regard de la place centrale de la CEI dans l’accomplissement de cette mission, il était important pour lui de venir voir la CEI dans sa nouvelle composition pour réaffirmer l’attachement de la CEDEAO à cette collaboration et sa disponibilité à travailler pour que cette collaboration aille en se renforçant.

LIRE AUSSI: Coulibaly-Kuibiert, président de la CEI: « je vous exhorte à travailler pour la République »

« Je me réjouis d’avance de la collaboration renforcée  que nous allons avoir avec la CEI dans sa nouvelle composition », a-t-il poursuivi affirmé.  Il a, en outre, indiqué que la collaboration avec la CEI va souvent au-delà du cadre national car il arrive souvent que la CEDEAO fasse appel à des membres de la Commission électorale pour les envoyer en mission d’observation pour des élections qui se déroulent ailleurs.

Pour lui, tout cela concourt en  l’enracinement de la bonne gouvernance et de la démocratie dans la sous-région.

Personnalités liées avec l’article