SIFCI : les agents de Vavoua reçoivent 1 mois d’arriéré de salaire, sur les 4 que doit l’entreprise

Des agents de la SIFCI de Vavoua, au chômage technique, ont perçu le lundi 10 février 1 mois d’arriéré de salaires, sur les 4 mois que leur doit l’entreprise.

Selon les agents rencontrés, ce salaire d’un mois leur permettra de se nourrir un temps soit peu et de payer les frais de scolarité de leurs enfants. Ils ont annoncé que le fils du propriétaire de cette entreprise de bois, Fadoul Rach, a promis de rappeler tous les employés au début du mois de mars. M. Fadoul leur a donné l’assurance qu’avant la reprise de tous les agents, l’entreprise s’acquittera du reste des arriérés de salaire.

Les conducteurs des grumiers, les mécaniciens et les vigiles ont repris le travail mardi 11 février 2020, mais ce n’est pas encore la grande ambiance à la SIFCI.

LIRE AUSSI : ONECI : une nouvelle grille salariale plus attrayante pour les agents

Depuis bientôt quatre mois, la société avait fermé ses portes aux 600 employés de cette entreprise de bois.

Les articles de l’actualité ivoirienne sur Yeclo.com :

Personnalités liées avec l’article