Sinfra : 2 morts à la suite d’affrontements avec des « microbes »

Ladji Bamba dit Colombo est mort, à la suite d'une bagarre avec des microbes à Sinfra
Ladji Bamba dit Colombo est mort, à la suite d'une bagarre avec des microbes à Sinfra

: deux morts à la suite d’affrontements avec des «  ». L’autorité préfectorale dépassée, ambiance de vendetta dans la ville et chasse à l’homme. microbes.

Ladji Bamba dit Colombo, chauffeur de son état ne retrouvera plus ses amis du ‘’grin’’ (NDLR : lieu d’échange entre amis) de Sinfra. En effet il a trouvé la mort le dimanche 13 mai 2018, à la suite d’une bagarre rangée entre les jeunes du quartier Mosquée et ceux du quartier Lallé, dans le maquis Connexion 4G, qui a été souvent le théâtre d’agressions et de bagarres rangées.

A lire aussi. Les microbes à l’école à Abobo : Les écoliers de l’EPP Plaque en danger

Ce jour-là, après la bagarre, Ladji Bamba, blessé dans son amour propre et guidé par son orgueil, décide de ne point laisser cette scène impunie. Il se rend donc au quartier Mosquée, pour laver l’affront car la veille il avait reconnu l’un de ses agresseurs qui avait participé selon lui à sa bastonnade.

« Ils finissent par trouver et à mettre la main sur le nommé’’ Lagalé ’’ l’un des bourreaux selon eux et chef présumé des « microbes » de Sinfra. Celui-ci est copieusement tabassé avant d’être brûlé vif »

seulement voilà, le groupe d’agresseurs est un gang de « microbes » de la ville, réputés gangsters récidivistes. Colombo n’arrivera pas, une fois de plus, à prendre sa revanche comme il l’avait juré devant ses camarades avant de partir. Il est à nouveau battu à sang par les ‘’microbes’’ et se trouve dans un état grave. Il est transporté d’urgence à l’, avant d’être évacué au Centre hospitalier et régional (CHR) de Gagnoa, pour des soins intensifs.

Sinfra microbes

Le dimanche 13 mai, il rend l’âme des suites de ses blessures. C’était la goutte d’eau de trop. Les jeunes de son quartier se sont donc organisés, pour aller venger la mort de leur ami. L’intervention des autorités préfectorales n’a pas pu calmer les esprits déjà surchauffés. Ses amis décident de se rendre justice, la ville est en ébullition. Les jeunes du quartier Lallé organisent une battue afin de retrouver les assassins de Colombo, au quartier Mosquée.

Ils finissent par trouver et à mettre la main sur le nommé’’ Lagalé ’’ l’un des bourreaux selon eux et chef présumé des « microbes » de Sinfra. Celui-ci est copieusement tabassé avant d’être brûlé vif, en face de la pharmacie Kavouro. Au total, ces affrontements ont causé la mort de deux personnes, en 72 heures. Une enquête a été ouverte…

Salifou Ouattara

Veillée funèbre de Dezy Champion : Des « microbes » attaquent, la police met la veuve en sécurité