Elections locales du 2 septembre 2023: localités à risques de conflits à l’intérieur du pays

AUBE NOUVELLE identifie des risques de conflits à l'intérieur du pays à l'occasion des élections locales du 2 septembre 2023 en Côte d'Ivoire.

Cette carte est basée sur une analyse des facteurs de risques contextualisés à chaque localité, tels que les tensions intercommunautaires, les conflits fonciers, les inégalités économiques ou le manque de confiance dans les institutions.

Les facteurs de risques identifiés par AUBE NOUVELLE sont susceptibles de se traduire par des violences électorales, telles que des affrontements entre partisans de partis politiques rivaux, des intimidations ou des tentatives de fraude. Ces violences pourraient avoir un impact négatif sur le déroulement des élections et sur la cohésion sociale en Côte d'Ivoire.

LIRE AUSSI : Pourcentage de réussite au BTS tertiaire 2023 en Côte d'Ivoire : liste admis

Il est important de noter que la cartographie des conflits potentiels ne signifie pas qu'il y aura nécessairement des violences dans les communes concernées. Cependant, elle souligne la nécessité de prendre des mesures de prévention pour réduire les risques d'instabilité.

Parmi les mesures de prévention qui pourraient être prises, on peut citer :

  • Le renforcement de la présence policière et militaire dans les zones à risque ;
  • La sensibilisation des populations aux risques de violences électorales ;
  • La promotion du dialogue et de la réconciliation entre les communautés.

LIRE AUSSI : Résultats BTS 2023 CI : 40,97% de réussite, liste des admis

Localités à risques de conflits à l'intérieur du pays :

Adzopé, Agboville, Assinie-Mafia, , Adiaké, , Bangolo, , Biankouma, Bloléquin, , , , Bouaflé, , Bouna, , , , , Man, , Diabo, Didievi, Dimbokro, Divo, Duekoue, Facobly, , Guibéroua, , Kocoumbo. Kouibly, Kouto, , , , , , , , , , Sikensi, , Zuenoula, Soubre, Taabo, ,, Tehini,, , , ,Yamoussoukro, Zouan Hounien.

LIRE AUSSI: BTS 2023 CI, résultats disponibles: 21 720 candidats déclarés admissibles, la liste sur examenbts.net

La réussite des élections locales du 2 septembre 2023 est essentielle pour la stabilité de la Côte d'Ivoire. Il est donc important de prendre des mesures pour prévenir les violences et garantir le déroulement pacifique de ces élections.

Written by Mohammed Ouattara

Simone Gbagbo, présidente du MGC

Fin de campagne électorale 2023 : Simone Gbagbo depuis Jacqueville et Dabou, « la victoire est déjà assurée »

Démolition de deux villas duplex ce 1er septembre à Cocody par le Ministère de la Construction