Soro a soutenu financièrement Blé Goudé dans son exil et lui a recommandé de se cacher chez Blaise Compaoré

Nos confrères de Jeune Afrique mettent à jour les relations entretenues dans l’ombre entre Blé Goudé et Guillaume Soro bien avant, le 24 novembre 2019.

Selon l’hebdomadaire panafricain, Jeune Afrique, « lorsque Blé Goudé était en exil et qu’il cherchait à rentrer en Côte d’Ivoire, Guillaume Soro faisait partie des hommes du régime avec lesquels il échangeait. » Mieux « Soro a soutenu financièrement Blé Goudé dans son exil.

LIRE AUSSI: Caution à 100 millions: qui Ouattara veut-il éliminer ?

Toujours selon Jeune Afrique, à la chute de Laurent Gbagbo, craignant d’être arrêté, Blé Goudé appelle Guillaume Soro dans le courant de 2012 pour lui demander de l’aide. « Général, il n’y a que toi qui peut me sortir de cette situation ». Toute chose qui va lui valoir une réaction toute aussi amicale du président de l’Assemblée nationale et dauphin constitutionnel d’alors du président de la République nouvellement au pouvoir. « Soro lui recommande alors de se rendre au Burkina Faso et d’y demander la protection de Blaise Compaoré. Méfiant, Blé Goudé n’acceptera pas l’offre. Il sera arrêté au début de 2013 au Ghana ».

LIRE AUSSI: « Au FPI, la bataille entre les pro-Nady Bamba et les pro-Simone sur la toile fait rage et elle livre des secrets »

A en croire toujours Jeune Afrique, Laurent Gbagbo considère que Blé Goudé, qui marque sa proximité avec Affi N’guessan et Simone Gbagbo éloignés de la ligne du Fpi proche de lui, est « indépendant et qu’il a son propre cheminement et sa propre voie à tracer ».

Personnalités liées avec l’article