Soro: « la rupture est consommée entre Ouattara et moi, mais… »

était le vendredi 18 octobre 2019 l’invité de et de où il s’est exprimé sur sa candidature à la présidentielle de 2020.

La question du confrère de France 24, s’il ne craint pas de voir sa candidature être empêchée par Alassane Ouattara, l’ancien président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro répond: « Je ne vois absolument pas de raison pour que la justice m’empêche d’être candidat. Je vous ai dit que pour moi c’est décidé, il reste maintenant en harmonie avec l’ensemble des Ivoiriens que cette déclaration soit solennelle et officielle en terre de Côte d’Ivoire, parce que pour moi pour être président de la République d’un pays, c’est la rencontre entre un peuple et un homme ».

LIRE AUSSI: Meeting PDCI Yamoussoukro: entre « 50 000 et 100 000 militants »

Toujours selon l’ancien président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire: « Il y a longtemps, j’ai beaucoup réfléchi à cette question qui m’a maintes fois été posée. C’est décidé je suis candidat… J’ai décidé de prendre mon destin en main. J’ai décidé de m’assumer et de faire cavalier seul. J’irai à la présidentielle avec le soutien du peuple de Côte d’Ivoire. C’est au seul peuple de Côte d’Ivoire de décider qui présidera à sa destinée.  J’espère être le Guillaume Soro de Côte d’Ivoire et être élu président en  2020 ».

LIRE AUSSI: Soro fait des révélations après son arrestation manquée en Espagne

En ce qui concerne son arrestation manquée la semaine dernière à Barcelone, Guillaume Soro qui a déjà déposé une plainte a indiqué que « la justice espagnole dira qui est derrière ». Quant à une éventuelle rencontre entre lui et , l’ancien chef du parlement ivoirien a fait  savoir qu’il « ne verrait aucun d’inconvénients » si Gbagbo était disposé à le recevoir. Avant d’ajouté: « nous avons des contacts par personne interposée ».

LIRE AUSSI: Arrestation manquée de Soro en Espagne: Alain Lobognon réclame des explications du régime Ouattara

Au sujet de ses rapports avec le président , Guillaume Soro a fait savoir: « je pense que la rupture est consommée puisque j’ai lancé mon mouvement. Mais au plan personnel et humain je continue à garder beaucoup de respect pour le président Ouattara.

Personnalités liées avec l’article