Tabaski 2019: Hamed Bakayoko prié de « faire barrage aux discours de haine » en Côte d’Ivoire

répresentait à la le 11 août 2019 à l’occasion de la fête de la ou AÏd-El-Kebir.

L’Imam de la grande mosquée de la Riviera-Cocody, Traoré Mamadou, a exhorté, dimanche 11 août 2019, dans son sermon à l’occasion de la célébration de la Tabaski, les fidèles musulmans, à s’approprier les vertus de « soumission et de piété » incarnées par le patriarche, Ibrahim, le père de foi.

LIRE AUSSI: Gon Coulibaly: des marmites aux femmes de Korhogo pour préparer 2020 ?

« Je vous exhorte à vous approprier ces vertus et à les exécuter autour de vous afin de faire barrage aux discours de haine et de vision qui sont malheureusement de retour ces derniers temps dans les débats politiques dans notre pays et enfin, que le processus de rassemblement et  les efforts de construction et de développement en cours trouvent leurs chances de réussir », a conseillé l’Imam Traoré.

Selon lui, si Allah a permis à Ibrahim d’avoir une progéniture vertueuse, c’est parce qu’il a incarné à la « perfection »  les notions « de l’amour, de la tolérance, du pardon et de l’intégrité », un ensemble de vertus découlant de la piété et sous le signe desquels est placée la célébration de l’édition 2019 de l’Aïd-El- Kebir.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: à quoi va servir le prêt de 91,6 milliards de la France ?

« Par conséquent, le fidèle musulman doit placer, sans se poser de questions,  la volonté d’Allah  au-dessus de la sienne comme l’ont fait Ibrahim et son fils Ismaël », a-t-il suggéré, invitant les fidèles à une communion non seulement envers les personnes indigentes musulmanes, mais aussi avec des fidèles d’autres religions.

Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara et le Premier ministre, n’ont pas pu honorer de leurs présences, la prière à la grande mosquée de la Riviera. Ils y ont été représentés par le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, qui avait à ses côtés, celui de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité.

LIRE AUSSI: Résultats du concours de recrutement des enseignants contractuels: voici la liste des admis

La fête de la Tabaski ou AÏd-El-Kebir commémore le sacrifice du bélier par le patriarche Abraham (ou Ibrahim) en lieu et place de son fils unique Ismaël, conformément à une recommandation d’Allah le créateur. Pour cette raison, la Tabaski est aussi appelée la “fête du mouton”, rappelle-t-on