Chris Yapi expose « la libido démesurée » de l’ex-président du Raci, Soro KANIGUI

Chris Yapi, dans une énième révélation, dévoile des zones obscures du président déchu du RACI, Soro Kanigui qui a viré récemment au Rhdp de Ouattara.

CRISE AU : LES SECRETS DE LA TRAHISON DE .

2ÈME PÉCHÉ CAPITAL : UNE LIBIDO DÉMESURÉE.

Son goût immodéré pour les femmes sera fatal à . Tous ceux qui sont au RACI vous diront que cet homme est friand de femmes claires et potelées. Cette obsession sexuelle le conduisit à courtiser les épouses, les copines de ses camarades de parti, à détruire les foyers de femmes respectables, à faire fuir plusieurs militantes du RACI qui ne supportaient plus le harcèlement sexuel auquel il les soumettait. Plusieurs cadres, qui ne concevaient pas que Kanigui tente d'avoir des relations sexuelles avec leurs femmes ou leurs copines, ont quitté le RACI. C'est le cas du député Sidibé Berry, élu de Goulia, Tienko, Mahadiana – Sokourani et Kimbirila – Nord, communes et sous-préfectures, précédemment coordinateur du RACI dans le district du Kabadougou.

LIRE AUSSI: Présidentielle 2020 : Le président de l'UNEGRACI exhorte les ivoiriens à la paix

Il a quitté le RACI le 28 février 2019 pour déposer ses valises au , entre autres raisons évoquées, il affirmait que Soro Kanigui Mamadou, avait tenté de le cocufier à plusieurs reprises. a un audio du député Touré Yaya qui étaye ces faits.
En effet, Sidibé Berry avait une copine sur laquelle Soro Kanigui fantasmait terriblement. Comme pris de frénésie, il ne pouvait s'empêcher de la harceler nuit et jour d'appels et de messages. Le député Sidibé découvrit le pot aux roses et décida de quitter le RACI pour sauver sa relation.

Il y a bien entendu le cas emblématique de Haoua Diallo, cette jeune de RACI-Girls que Soro Kanigui harcela au point de briser son ménage, la poussant à abandonner son mari et à séparer ses deux enfants de leur père. Pour faire court, cette jeune fille est entrée au RACI par conviction soroïste. C'est là qu'il la vit, en tomba fou amoureux et se mit à la harceler. Elle lui fit savoir qu'elle était sur le point de sceller un mariage. Mais, Soro Kanigui n'en avait cure. À force de harcèlement et peut-être par compassion, la jeune dame finit par céder à ses avances. De sorte que le jour où elle lui annonça la date de son mariage, il pleura toutes les larmes de son corps. On aurait pu penser qu'il s'en tiendrait là. Que non. Il redoubla d'ardeur, utilisant tous les moyens classiques du harceleur : le chantage affectif, la séduction, mais surtout l'argent. Haoua Diallo finit par quitter son mari, séparant ses deux enfants de leur père, pour se dévouer au plaisir sexuel de Soro Kanigui. Il lui ouvrit des magasins pour qu'elle ne regrette pas son ex-mari. Citons l'exemple de ce terrain à offert par le Ministre à Soro Kanigui. Il fit vendre ce terrain, pendant qu'il était en prison et l'argent fut entièrement dépensé pour couvrir les besoins de Haoua Diallo. Je mets au défi Soro Kanigui de démentir cette information. Mais pendant ce temps, son épouse, elle-même demeurait à , loin de tout confort.

LIRE AUSSI: Le groupe parlementaire «Rassemblement» se défait du RACI et rejoint le parti de Soro

N'importe quel membre de la direction du RACI a entendu au moins une histoire de harcèlement sexuel impliquant le président du RACI lui-même. Beaucoup de jeunes femmes, qui avaient décidé de s'engager par passion, ont fini par se retirer dégoutées de la propension de leur président à vouloir les mettre dans son lit. Ce goût de la chair féminine causera sa perte. Faut-il expliquer ou trouver l'origine de cette obsession dans l'enfance de Soro Kanigui ? Il faut dire qu'adolescent, en raison de son handicap, il était l'objet de railleries et de moqueries, particulièrement de la gente féminine. Il semble que cet épisode de sa vie l'a durablement marqué. Il a donc grandi avec une libido contrariée.

Aussi, quand sa posture sociale a évolué, se retrouvant dans le milieu politique, il s'en donna à cœur joie, sachant qu'il pouvait maintenant trouver des victimes subjuguées par son éloquence et sa posture de pouvoir. Le comportement sexuel de l'homme laisse à penser qu'il tient là sa revanche sur la gente féminine en général et c'est ce qui causera sa perte.

LIRE AUSSI: RACI: Soro Kanigui démissionne du groupe parlementaire « Rassemblement »

Une intime de Téné Birahima Ouattara du nom de Khady Coulibaly épouse Djédjé entra en contact avec Soro Kanigui. Elle joua de ses charmes et ce dernier succomba à sa beauté et à ses rondeurs généreuses. Soro Kanigui et elle cocufièrent longtemps le pauvre M. Djédjé qui en fut informé, mais qui était comme obnubilé par sa femme et ne pouvait rien faire d'autre que pleurer devant les infidélités répétées de cette dernière. Soro Kanigui d'ailleurs, ne fut pas le seul homme à qui cette brave femme offrait ses charmes, pour soutirer des informations à transmettre à Téné Birahima Ouattara dit Photocopie. Il la nomma Secrétaire nationale chargée des affaires sociales au RACI, pour pouvoir l'avoir à sa disposition, à tout moment. Cette dame se révéla être une brouteuse et une espionne et fit un temps la Une des . Elle prit possession du cœur et de l'esprit de l'ex-président du RACI.
Utilisant ses talents d'espionne et de brouteuse, elle réussit à piéger Soro Kanigui et à filmer certains de leurs ébats sexuels pour le compte de son commanditaire, qui n'est autre que Téné Birahima Ouattara. D'ailleurs, depuis sa cellule de la , il a fait plusieurs vidéos de ses masturbations qu'il envoyait à certaines de ses dulcinées dont Khady Coulibaly épouse Djédjé. Ce vice l'enfonça. Et ce sont ces sextapes, parvenues à Photocopie qui deviendront un moyen de pression supplémentaire sur lui.

LIRE AUSSI: RACI : Soro Kanigui Mamadou destitué pour haute trahison

Avec une patience légendaire et la dextérité d'une femme qui sait qu'elle exerce une influence morale sur un homme amoureux d'elle, Khady Djédjé commença l'opération de retournement psychologique de Soro Kanigui. Il faut dire que la vie carcérale était particulièrement pénible pour lui. Il voulait rentrer chez lui, à tous les prix. Décelant ses moments de faiblesse, la jeune dame lui expliqua tout l'intérêt pour lui de retourner au RHDP. Elle le convainquit que était fini, que sa candidature était compromise, que jamais celui-ci ne serait président de la Côte d'Ivoire. Et Soro Kanigui se laissait aller à des complaintes, critiquant au passage la terre entière. C'était le signal qu'attendait dame Djédjé pour le mettre en contact avec Téné Birahima Ouattara et dit Petit Amadou ou , patron des services de renseignements extérieurs et cousin du défunt Coulibaly.

Alors, début mars 2020, Soro Kanigui accepta des discussions avec le clan Ouattara à l'insu de la direction du RACI. Il mit dans la confidence certains de ses collaborateurs, dont les plus proches, les députés Fofana Bassatigui et Issiaka, à qui il fit jurer de garder le secret. C'est à l'instigation de Soro Kanigui, qui voulait coûte que coûte sortir de prison, que le Député Fofana Bassatigui a été reçu en audience par le Ministre , ensuite par Téné Birahima Ouattara, qui le cuisineront. Photocopie laissa entrevoir une possibilité de libération, pourvu que Soro Kanigui se désolidarise de Guillaume Soro.

LIRE AUSSI: Affaire Soro Kanigui rejoint le RHDP : voici pourquoi le président du RACI n'apporte pas de démentir


La même démarche a été menée par le Député Soumahoro Issiaka auprès du Premier ministre Hamed Bakayoko. À partir de là, les contacts entre Soro Kanigui et les pontes du pouvoir se sont multipliés.
Alors que toutes les forces démocratiques de Côte d'Ivoire se battaient au plan international pour obtenir la libération des , et qu' au cours d'un séjour en , s'était engagé auprès des autorités françaises à libérer ceux-ci le jour de la fête de l' le 7 août 2020, la faiblesse psychologique de Soro Kanigui joua contre ses compagnons d'infortune.

En effet, malgré l'engagement qu'il avait pris avec la France et les promesses qu'il avait faites aux ambassadeurs, Alassane Ouattara ne libéra point les prisonniers ce jour-là. L'explication est simple. Photocopie, Hamed Bakayoko, AMS, sentant que Soro Kanigui déclinait moralement et qu'il leur faisait un appel du pied, ont convaincu le président de la République que c'était l'occasion de négocier avec lui et de gagner des points politiques plutôt que libérer les prisonniers, à perte. Ils avaient bien senti que Soro Kanigui était déjà couché, qu'il suffisait de le ramasser et d'en faire un instrument pour déstabiliser Guillaume Soro par le RACI. Le Président Ouattara ne les a donc pas libérés le 7 août parce que Soro Kanigui allait lui fournir une arme politique contre son propre camp. L'effondrement psychologique de l'individu, les sextapes, les conversations privées sur et l'argent liquide étaient amplement suffisants pour le faire fléchir. Comme pour bien ferrer la bête, Téné Birahima Ouattara a demandé des gages de bonne foi à Soro Kanigui Mamadou.

En effet, il lui demanda de convaincre le RACI de faire une demande officielle d'audience au Premier ministre et au président de la République. Soro Kanigui réussit à convaincre le directoire du RACI et les deux courriers, signés du Vice-président Issiaka Soumahoro, furent acheminés le 26 . Amadou Gon étant en soins en France, suite à sa crise cardiaque, Soro Kanigui et ses amis attendaient son retour, pour officiellement aller solliciter son intervention. Mais, le Premier ministre fut rappelé à avant de pouvoir les recevoir. Alors, Photocopie demanda à Soro Kanigui de convaincre ses amis d'écrire au nouveau Premier ministre Hamed Bakayoko, pour réitérer leur souhait d'être reçus pour parler de la situation carcérale de leurs amis. Dans une déclaration officielle du 10 août 2020, le RACI a sollicité une audience avec le nouveau Premier ministre, « en vue d'évoquer avec lui différentes préoccupations politiques dans le souci de garantir une stabilité durable à notre ».

Photocopie voulait ainsi tester la capacité de Soro Kanigui à peser sur le directoire du RACI et à conduire ce parti dans le sens qu'il voulait. Et les deux députés que sont Fofana Bassatigui et Issiaka Soumahoro ont été pour lui de précieux relais à l'intérieur du RACI et à l'extérieur pour la conduite des négociations avec le pouvoir. Ces contacts occultes avec le pouvoir, dans le dos de leurs camarades de parti, ont scellé une communauté de destin entre ces trois hommes. Ils ont conclu un pacte dans lequel ils ont juré de ne pas se trahir et de ne pas se lâcher, quoi qu'il arrive. Ce pacte leur a permis également d'encaisser des sommes importantes, que leur ont versés Téné Birahima Ouattara et Hamed Bakayoko, pour prendre le contrôle total du RACI. Et dans l'amour du gain, les deux députés ont un maitre absolu : Soro Kanigui Mamadou, leur mentor. Son avidité et son étit pour l'argent sera la troisième cause de sa perte.

Fin de la seconde partie.

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

Written by Chris Yapi

avion

Revue de la presse française du 28 octobre 2020

Présidentielle 2020: Les populations de Vavoua exhortées à banaliser les rumeurs d’une éventuelle crise sociopolitique – Actualité ivoirienne 28/10/2020