Téhini: 2 enfants meurent d’une intoxication alimentaire

Deux enfants âgés sont morts à la suite d’une intoxication alimentaire à , un village dans le département de .

Les enfants ont été découverts morts, seuls dans un champ, devant un repas qu’ils avaient à moitié consommé. L’expertise médicale menée après le constat d’usage révèle que la nourriture et l’eau qu’ils ont consommées ont été intoxiquées par un puissant herbicide.

Les villageois ont orienté tous les soupçons vers la seconde épouse du père des victimes, Som Belara, âgée de 24 ans.

Selon le témoignage des villageois, cette jeune dame, également mère de deux enfants, avait fini par éjecter du foyer sa rivale, la première épouse. Depuis lors, les deux enfants de son ex-rivale, dont elle avait désormais la charge, vivaient toutes sortes de supplices dont de sévères châtiments corporels, explique-t-on.

LIRE AUSSI: « En 2020, c’est terminé pour le RHDP (…) mais Amadou Soumahoro, tu n’iras pas en exil n’aie pas peur »

Les faits se sont produits, fin octobre, en l’absence de son mari, parti à Man pour des travaux champêtres. La jeune dame mise en cause, dit être étonnée de cette intoxication alimentaire et que cela friserait un complot.

Le parquet de Bouna, n’ayant pas de preuves suffisantes pour la poursuivre pour homicide volontaire, l’a tout de même mise aux arrêts avec le frère de son mari, vivant avec eux sous le même toit, pour ”abandon d’enfants en lieu solitaire par de personnes chargées de leur éducation, suivi de leur mort”.

LIRE AUSSI: Adjoumani: « la plateforme micro-partis de Bédié est un échec, elle ne pourrait pas inquiéter le RHDP »

Ils sont tous placés sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt et correction de Bouna. Une enquête ouverte à cet effet poursuit son cours, signale-t-on.

Personnalités liées avec l’article