Tentative de coup d’Etat au Burkina : 4 officiers arrêtés

Le 28 septembre 2023, la justice militaire du Burkina Faso a annoncé l'interpellation de quatre officiers, soupçonnés d'être impliqués dans un « coup d'Etat ».

La justice militaire du a annoncé l'interpellation de quatre officiers, soupçonnés d'être impliqués dans un « complot contre la sûreté de l'Etat ». Cette annonce intervient après des déclarations du gouvernement affirmant avoir déjoué une tentative de putsch.

Selon le parquet militaire, « quatre officiers » ont été interpellés et « deux sont en fuite ». Le gouvernement a de son côté affirmé que « la tentative avérée de coup d'Etat a été déjouée le 26 septembre 2023 par les services de renseignement et de sécurité burkinabè ».

Cette tentative de putsch présumée survient presqu'un an jour pour jour après la prise de pouvoir par un coup d'Etat du , le 30 septembre 2022. Traoré avait notamment invoqué la dégradation de la situation sécuritaire pour justifier ce coup d'Etat.

LIRE AUSSI : Prix d'excellence 2023 : Commissaire Mohamed Diabaté, désigné meilleur policier

Le Burkina Faso est en proie à une grave crise sécuritaire depuis 2015, en raison des attaques jihadistes qui ont fait des milliers de morts et des millions de déplacés.

LIRE AUSSI: Gendarmes ivoiriens arrêtés au Burkina : tout sur la pression de la junte burkinabè sur Ouattara

Les tentatives de déstabilisation présumées sont une source d'inquiétude pour la communauté internationale, qui appelle à la stabilité au Burkina Faso.

Written by Mohammed Ouattara

Affaire « gendarmes ivoiriens arrêtés au Burkina » : un incident qui pourrait se transformer en crise diplomatique

Régional du Gontougo 2023: le Conseil d’État confirme la victoire d’Adjoumani