Un pro-Soro, à propos de la victoire de Ouattara en 2010″ : « les GOR peuvent nous détester mais nous restons dignes »

Mamadou Traoré est revenu sur les aveux de Soro, en conférence le 28 janvier 2020 à Paris, relatifs à la victoire de Ouattara à la présidentielle 2010.

Je crois que les choses doivent être claires maintenant concernant celui qui a gagné l’élection présidentielle de 2010.

Bien avant mon mentor Guillaume Soro, répondant aux questions des internautes sur le vainqueur de l’élection de 2010, je n’ai pas dit autre chose que lui. J’ai toujours dit que c’est bel et bien Ouattara qui a gagné l’élection. Je l’ai dit. Guillaume Soro l’a confirmé.

Même si nous ne sommes plus en odeur de sainteté avec celui qui fut hier notre mentor, nous n’avons pas le droit de dire certains mensonges pour avoir la sympathie des GOR.
Ils pourraient nous détester pour cette vérité s’ils le veulent.

LIRE AUSSI : Soro: « si Gbagbo avait laissé le pouvoir en 2010, il serait redevenu président en 2015 »

Mais nous restons des hommes dignes qui refusons de mentir pour faire plaisir à certains.
Oui, hier nous avons menti sur certains aspects de la rébellion pour protéger certains.
Nous avons accepté d’assumer certaines responsabilités pour protéger certains.
Mentir pour protéger n’est pas plus condamnable que mentir pour faire mal.

C’est parce qu’aujourd’hui ces derniers que nous avons protégés hier en acceptant de prendre des coups à leur place, ont décidé de nous attaquer sur ce pourquoi nous les avons protégé que nous avons décidé aujourd’hui de tout dévoiler.

LIRE AUSSI : Soro : « si l’on peut tenter de condamner un résistant à l’exil, on ne peut le réduire au silence »

Nous sommes dans la position de la femme qui, pour protéger son mari impuissant sexuellement, va accepter de recevoir de la part de sa belle-famille toutes les insultes concernant sa stérilité supposée.

Jusqu’au jour où le mari, apprenant que sa femme attend un enfant de quelqu’un d’autre, décide de dévoiler son infidélité à sa famille et à sa belle-famille. Ce jour là donc, se sentant trahie et non protégée par un homme dont elle a toujours protégé l’honneur, elle décide de dévoiler à tous la vraie nature sexuelle de son mari.

LIRE AUSSI : Kyria Doukouré à Soro : « et si Ouattara avait honoré ses engagements vis-à-vis de vous, sans honorer ceux envers les Ivoiriens, vous ne vous plaindriez pas »

Imaginez la honte de ses beaux-parents et la colère de ses parents. Par contre si l’homme s’était contenté de gérer la grossesse avec sa femme en gardant le secret de cette grossesse, il n’aurait pas connu la honte et l’humiliation qu’il vient de connaître. Il en est ainsi entre Guillaume Soro et celui qu’il a de tout temps protégé sur la rébellion.

Apprenons à ne pas pousser à bout les gens. Apprenons à ne pas humilier les gens avec qui nous gardons des secrets jalousement gardés. Cela peut avoir des effets dévastateurs pour nous.

Personnalités liées avec l’article