« Yahya Jammeh sera arrêté et poursuivi pour crimes contre l’humanité si… »

Le procureur général et ministre de la Justice de Gambie a promis le 19 janvier 2020 arrêté Yahya Jammeh s’il remettait un jour les pieds dans le pays.

M. Tambadou a déclaré que M. Jammeh devrait répondre de ses actes, ayant été reconnu coupable de crimes contre l’humanité par la Commission vérité, réconciliation et réparations (TRRC). Il a tenu ces propos après les protestations émises jeudi dernier par le parti de M. Jammeh, l’Alliance patriotique pour la réorientation et la construction (APRC), qui a demandé le retour de son ancien leader.

LIRE AUSSI: France 24: les révélations de Soro sur l’assassinat de IB

« Il devra rendre des comptes de premier ordre pour ces crimes, et je peux garantir aux victimes que ce n’est désormais plus une question de ‘si’, mais seulement de ‘quand' », a déclaré le ministre gambien de la Justice lors de l’ouverture officielle de l’Année légale 2020 à Banjul.

LIRE AUSSI: Akossi Bendjo depuis Paris: « il faut reporter la présidentielle de octobre 2020 »

« Si l’ancien président Yahya Jammeh revient un jour dans ce pays, il sera immédiatement arrêté et devra faire face aux accusations les plus graves. Aucun bavardage irresponsable, ni aucune acrobatie politique n’empêchera cela de se produire », a-t-il ajouté. La TRRC devrait reprendre ses auditions publiques lundi, après une pause de Nouvel An.

Personnalités liées avec l’article