Côte d’Ivoire : ils donnent leur fille de 9 ans en mariage

Originaires de près de , les parents ainsi que le « mari » de la fillette de 9 ans seront jugés en juin pour « mariage précoce et forcé »

Ces trois personnes mises en cause et vivant dans le village de Sanaférédougou dans le département de Kaniasso ont été arrêtés le 12 mai 2019 par la brigade de gendarmerie de Samatiguila. Ils ont ensuite été remis en liberté le 15 mai 2019 par le parquet d’Odienné.

Selon le substitut du procureur, , la libération des prévenus fait suite à des « menaces de suicide » de leur fille victime. La fillette a en effet exigé la libération de ses parents et promis de se donner la mort si la justice mettait ses parents en prison », a-t-il jeudi.

« Tous les prévenus ont été mis en liberté, mais une audience est prévue pour le 6 juin à pour situer les responsabilités », a-t-il ajouté.

A LIRE AUSSI : Eudoxie Yao fait parler son coeur au Bénin

Mariage forcé

Le 1er mai 2019, le préfet de Kaniasso ayant été informé qu’une fillette de 9 ans était victime de mariage forcé, avait ordonné la récupération de l’enfant en classe de CM1, pour la reloger dans une famille d’accueil à Kaniasso.

Après leur libération, les parents de la fillette avaient pris l’engagement d’assurer la scolarité de leur progéniture. Le procureur près de la section du tribunal d’Odienné, a prodigué de sages conseils aux prévenus et aux population du village de Sanaférédougou venus soutenir les mis en cause. Le procureur à insisté sur l’importance de la scolarisation de la jeune fille et la scolarisation obligatoire des enfants âgés de moins de 16 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici