Accord de cessez-le-feu en Libye : des progrès enregistrés pour la mise en application

Accord de cessez-le-feu en Libye : la cheffe par intérim de la Manul a fait état de progrès enregistrés par les camps rivaux libyens.

Entamées lundi à Ghadamès, dans le sud-ouest de la , les discussions ont réuni d'un côté les responsables militaires du gouvernement d'entente nationale (), reconnu par la communauté internationale, et de l'autre côté, des autorités de l'Est alliées du maréchal .

Les deux parties sont tombées d'accord sur la « mise en place d'un sous-comité militaire pour superviser le retrait des forces militaires vers leurs bases respectives et le départ des forces étrangères des lignes de front », a indiqué .

La Commission a aussi décidé de « se ré à , dans le nord du et autour de laquelle se situe depuis mi-juin, la ligne de front, le plus tôt possible » et d'y établir son siège. Elle a aussi exhorté le Conseil de sécurité à « adopter rapidement une contraignante pour mettre en œuvre l'accord de Genève de cessez-le-feu ».

LIRE AUSSI: Après la psychose, reprise progressive de la vie à Abidjan

Comme progrès également, les liaisons aériennes seront rétablies « immédiatement » à Sebha et Ghadamès dans le sud. Aussi, une première réunion chargée de « réunifier les Gardes des installations pétrolières » se tiendra le 16 novembre au terminal de Brega. De plus, un forum pour le dialogue politique se tiendra à partir du 9 novembre et réunira en des personnalités libyennes de tous bords en vue d'un règlement du .

Les pourparlers de Ghadamès interviennent après des réunions à Genève ayant débouché à la signature, le 23 octobre sous l'égide de , d'un accord de cessez-le-feu permanent avec « effet immédiat ».

Written by Emmanuella Bâ

Scrutin à San-Pedro : perturbation du transport après la présidentielle

avion

Revue de la presse marocaine du 05 novembre 2020