« Avec Ouattara au pouvoir, beaucoup de jeunes sont morts dans les eaux européennes à la recherche de l’espoir »

Guillaume Soro était s’est rendu à Vérone, en Italie, le samedi 14 décembre, où il a pu rencontrer des Ivoiriens demandeurs d’exil

Guillaume Soro s’est rendu à Verona, en Italie, le samedi 14 décembre, pour rencontrer les Ivoiriens demandeurs d’exil qui ont fui la Côte d’Ivoire pour se retrouver sur les côtes italiennes.

Il a voulu se frotter aux raisons qui les ont poussé à prendre autant de risques afin de rejoindre l’Europe, ce qu’ils considèrent comme un Eldorado.

En les rencontrant, il a voulu préparer avec eux son projet relatif à l’émigration clandestine.
Voici en quelques mots ce qu’il leur a dit:

« Je ne sais pas tout et je ne prétends pas tout connaître. Contrairement à certains experts du FMI ou de la BM qui depuis leur bureau savent ce qui est dans votre tête.
Je suis ici pour vous écouter et ensemble trouver une solution à votre souffrance. « 

Guillaume Soro à Vérone en Italie, le 14 décembre 2019

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : Soro bientôt de retour, que va faire le RHDP ?

Bien évidemment, les raisons sont liées à l’échec de nos gouvernants ivoiriens à leur offrir un cadre de vie agréable et sécurisant.
Les raisons sont liées à l’échec de leurs politiques économiques et sociales.
Les raisons sont liées à la corruption galopante dans le pays qui a augmenté le taux de pauvreté.
Les raisons sont liées aux conséquences de ces échecs qui sont la paupérisation aggravante qu’ils ont installée pour mieux dominer leur population.

Guillaume Soro a recueilli auprès d’eux leurs préoccupations et a prévu donner une réponse à cette émigration sauvage à laquelle nous assistons en Côte d’Ivoire avec la ville de Daloa comme point de départ prisé.

Je rappelle qu’en 2016, on évaluait le nombre de jeunes fuyant le pays par Daloa autour de 6500.
Aujourd’hui le nombre est en hausse.

LIRE AUSSI : Guillaume Soro a-t-il vraiment trahi la cause de son mentor Ouattara ?

Pourtant, on ne cesse de présenter notre pays comme un pays avec l’un des meilleurs taux de croissance au monde.
Ce taux de croissance appauvrissant qui pousse les bras valides de notre pays à risquer leur vie afin de fuir la misère dans laquelle ils vivent dans le pays.

Je rappelle que notre pays est classé en tête des pays africains qui comptent le plus gros lot de jeunes qui meurent dans les eaux profondes de la Méditerranée en quête d’un meilleur niveau de vie.
Avant leur arrivée au pouvoir, la Côte d’Ivoire n’avait pas atteint un tel niveau d’immigration.

Voici encore l’un des plus gros échecs de leur gouvernance.
Avec eux au pouvoir, beaucoup de jeunes sont morts dans les eaux européennes à la recherche de l’espoir qu’ils ont perdu dans leur pays. On dénombre ce nombre à plus de 2000 personnes.

LIRE AUSSI : Soro à Abidjan : voici la date de son retour en Côte d’Ivoire

C’est pourquoi en 2020, il faut mettre fin au règne de ceux qui nous gouvernent en ce moment afin de réduire le lot des jeunes qui fuient le pays à la recherche du bonheur en Europe.

Et celui qui pourra donner une réponse à ce fléau c’est bel et bien Guillaume Soro car de tous les candidats à l’élection présidentielle de 2020, il est le seul et le premier qui est allé à la rencontre de ces désespérés afin de les soulager de par sa présence, de par ses paroles apaisantes et de par l’espoir qu’il va leur vendre à travers son projet de société qui traitera de leurs conditions de vie au pays et dans les pays où ils ont été obligés de migrer.

Personnalités liées avec l’article