Bédié vraiment chez Gbagbo à Bruxelles en juillet ?

va rencontrer Laurent Gbagbo à Bruxelles en Belgique, selon la Lettre du Continent dans son édition du 26 juin 2019.

« Henri Konan Bédié rencontrera Laurent Gbagbo à Bruxelles », selon la Lettre du continent dans son édition du 26 juin 2019.

LIRE AUSSI: Henri Konan Bédié à la Une de la revue de la presse ivoirienne du 11 juin 2019

HKB, autre surnom de l’ancien président ivoirien sera à Paris le 9 juillet 2019 pour la remise du – UNESCO pour la recherche de la paix au Abiy Ahmed Ali. Toujours selon la Lettre du Continent, Bédié sera à la tête d’une forte délégation du , son parti.

Alliance -PDCI et Gbagbo-Bédié pour 2020 ?

Il devrait dans la foulée prendre la route pour Bruxelles pour un tête à tête avec le fondateur du FPI. « Les hommes devraient évoquer la présidentielle de 2020. Une potentielle alliance entre le Front populaire ivoirien de Laurent Gbagbo et le PDCI au second tour de l’élection doit être discuté », affirme LC.

LIRE AUSSI: Bouaflé: Amédé Kouakou réagit au discours de Bédié

Pour rappel la cérémonie de remise du Prix Félix Houphouët-Boigny – UNESCO pour la recherche de la paix au Premier ministre éthiopien aura lieu le 9 juillet 2019 à Paris à 16h, heure française, 14h, heure d’Abidjan.

Cette cérémonie marquera le 30e anniversaire de la création du Prix. Elle se tiendra en présence de plusieurs chefs d’État et de gouvernement ainsi que de nombreuses personnalités.

LIRE AUSSI: Adjoumani accuse un neveu de Bédié d’être pourvoyeur d’orpailleurs clandestins

Abiy Ahmed Ali a été sélectionné par le jury international du Prix le 29 avril dernier, en reconnaissance de ses actions pour le dialogue dans la région et en particulier pour avoir été l’instigateur d’un accord de paix historique entre la République fédérale démocratique d’Éthiopie et l’Érythrée.

Don d’une réplique de Lucy à l’UNESCO

En marge de la cérémonie, Abiy Ahmed Ali fera don d’une réplique de Lucy à l’UNESCO. Lucy est le surnom donné au fossile de l’espèce éteinte Australopithecus afarensis découvert en 1974 sur le site de , en Éthiopie, par une équipe de recherche internationale. La découverte de ce fossile vieux de 3.18 millions d’années et relativement complet (conservé à 40%) a révolutionné la perception des origines humaines, en démontrant que l’acquisition de la bipédie datait d’au moins 3.2 millions d’années, et avait largement précédé le processus d’accroissement du volume endocrânien.

LIRE AUSSI: Sang versé chez Bédié: Abdoul Awassa s’explique « s’était du sang fabriqué »

Créé en 1989, le Prix Félix Houphouët-Boigny – UNESCO pour la recherche de la paix a pour vocation d’honorer les personnes vivantes, institutions ou organismes publics ou privés en activité ayant contribué de manière significative à la promotion, à la recherche, à la sauvegarde ou au maintien de la paix, dans le respect de la Charte des Nations Unies et de l’Acte constitutif de l’UNESCO. Il est la plus haute distinction remise par l’UNESCO.

Un jury international pour la paix

Le jury international du Prix est composé de Ellen Johnson Sirleaf, ancienne Présidente du Liberia – Lauréate du Prix Nobel de la Paix (2011), , ancien Président de la France, Princesse Sumaya bint El Hassan de Jordanie – Envoyée spéciale de l’UNESCO pour les sciences de la paix, (France) – ancien directeur général du Fonds Monétaire International (FMI), le Professeur (Bangladesh) – fondateur de Grameen Bank – Lauréat du Prix Nobel de la Paix (2006) et (Etats-Unis), fondateur de l’initiative Paix et Développement.