Bouaflé : les enseignants en grève

Grève des élèves à Bouaké

Les enseignants de Bouaflé ont entamé une grève, depuis le 6 janvier 2019 suite aux actes de violence perpétrés par des élèves sur des enseignants.

Il s’agit également interpeller les autorités administratives, coutumières, religieuses et les parents d’élèves sur les agissements récurrents empreints d’incivisme des élèves.

LIRE AUSSI : Congés de Noël anticipés: l’assassin de l’élève du lycée moderne de Dimbokro identifié et mis aux arrêts

Le directeur régional de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENET-FP) de Bouaflé, Diaby Sékou a eu une rencontre mardi avec les enseignants grévistes au cours de laquelle il leur a demandé de reprendre les cours mercredi, tout en reconnaissant la légitimité de leur colère.

LIRE AUSSI : Lycée moderne de Bocanda : une élève de 10 ans, en classe de 6ème, enceinte

Il a proposé la tenue d’une autre rencontre impliquant les membres du collectif des syndicats, le conseil de discipline du lycée, le professeur et lui-même pour trouver des solutions idoines. Les enseignants ont dit prendre acte de la demande et de la proposition du directeur régional de l’Education nationale, promettant de lui donner leur avis après s’être réunis en assemblée.

Trois élèves ont perdu la vie à Anyama, Daloa et Dimbokro, courant décembre dernier, au cours de mouvements d’élèves exigeant leur départ anticipé en vacances de Noel et du Nouvel an.

Personnalités liées avec l’article