Burkina : saisie de 241 tonnes de drogue en 2022

Le Burkina a commémoré, le lundi 26 juin 2023, la 36e journée internationale contre l'abus et le trafic illicite de drogues.

A l'occasion, 33,26 tonnes de drogues, saisies depuis le début de l'année, ont été détruites. Il s'agit de « 1 085 grammes de cannabis, 20 grammes d'héroïnes, 100 kg d'alcool frelaté, 160 kg de produits chicha et 31 tonnes de produits prohibés », a expliqué le ministre délégué chargé de la Sécurité, Mahamoudou Sana.

Il a dénoncé la prolifération des drogues dans le pays dans un contexte de lutte contre les groupes armés jihadistes.

Pour la seule année 2022, près de 241 tonnes de drogues ont été saisies et 279 personnes interpellées et déférées devant le parquet, selon Secrétariat Permanent de lutte contre la .

LIRE AUSSI: Mali, Centrafrique… : Venance Konan, « là où Wagner est devenu trop puissant, que les chefs d'Etats se disent qu'ils ont perdu leurs pouvoirs »

Selon le ministre délégué chargé de la sécurité, la drogue contribue à l'exacerbation de la violence djihadiste.

« Sur plusieurs bases terroristes détruites, vous allez trouver de la drogue, parce que ces individus parfois pour pouvoir commettre des dégâts, ils vont prendre de la drogue», a-t-il noté.

LIRE AUSSI: Présidentielle et législatives 2023 au Gabon le 26 août: une opposition en ordre très dispersé

Le gouvernement a annoncé des cadres de réflexion afin d'élaborer un référentiel national de lutte contre la drogue.

Written by Mohammed Ouattara

Adrien Rabiot prolonge à la Juventus jusqu’en 2024

Dominique Ouattara reçoit Anderson Blanc, Ambassadeur du Canada en Côte d’Ivoire