Côte d’Ivoire, dans le sanwi Aka Aouélé s’interroge sur: « l’adhésion totale des populations au RHDP »

Un week-end politique chargé dans le sud-comoé. Les populations du Sanwi avec à leur tête ont rendu un hommage au Président Alassane Ouattara à travers le .

Le président du conseil régional du Sud-Comoé, Eugène Aka Aouélé a appelé dimanche, à Maféré, les populations du Sanwi (Sud-Est) à soutenir jusqu’au bout les choix politiques de ses leaders lors d’un meeting d’hommage du Rassemblement des houphouétistes pour le développement et la paix (RHDP) des Sous-préfectures de Maféré, Kouakro, et Adjouan au Président Alassane Ouattara.

A LIRE AUSSI: Le RHDP à l’opposition: « tournez la page de la recomposition de la CEI »

Dr Aouélé a invité les populations venues nombreuses des différentes sous-préfectures du département d’Aboisso a soutenir autant leurs leaders politiques que le chef de leurs parti, précisant “qu’aujourd’hui le parti c’est le RHDP”, déplorant que “vous faites souvent partiellement confiance à vos cadres leaders  sans que cela ne se traduise par une adhésion sans équivoque à leur choix politique”.

La raison de ce soutien devrait être, selon le Dr Aka Aouélé, le bon travail de développement économique, social, culturel, le leadership du chef du RHDP, l’objectivité dans  ses décisions, la célérité dans le traitement des dossiers, le crédit confiance qu’il a au plan international par les réseaux de coopération fructueuse, à l’échelle régionale et internationale, la sécurité des investissements, l’amour pour son pays.

A LIRE AUSSI: Beugré Mambé et Charles Koffi Diby sont-ils PDCI ou RHDP ?

Plusieurs cadres du RHDP dont les ministres, , , , et le maire de Maféré Dr Kadjo Kouamé Michel ont  également appelé les populations à soutenir le RHDP dans son élan de développement de la Côte d’Ivoire.

Ils ont énuméré les nombreuses actions de développent réalisées et à venir dans le Sud-Comoé  dont le bitumage des artères principales, la construction en cours du nouveau centre hospitalier régional, le lycée d’excellence des jeunes filles, la construction de plusieurs établissements secondaires, la construction future d’un centre de formation professionnelle à Maféré entre autres.

A LIRE AUSSI: Jean Marc Yacé dit « non » au RHDP et met fin aux rumeurs: « je suis…

” Si les circonstances nous avaient permis à cette époque de faire politiquement confiance à nos cadres leaders, les Joseph Anoma, les Fulgence Brou, les Gabriel Dadié, les Ehounoud Messou, les N’goan Alphonse, etc. et plus tard les Amon Tanoh Lambert, les Tadjo Ehoué Joseph, Général Tany Ehuéni etc, notre région aurait bénéficié des retombées du miracle économique de l’époque ” a regretté Aka Aouélé.

On rappelle que le RHDP avait tenu le 02 juillet une cérémonie d’hommage au Président Ouattara à Grand-Bassam.

Personnalités liées avec l’article