« Le taux d’endettement de la Côte d’Ivoire est l’un des plus faibles de la région »

Le cabinet Oxford Business Group décrypte la dette de la Côte d’Ivoire en 2019, l’un des taux d’endettement les plus faibles de la région (48,6%).

La dette de la Côte d’Ivoire en 2019 décryptée par Oxford Business Group. « Au vu de ces résultats positifs, les derniers rapports ‘Doing Business’ de la Banque Mondiale ont classé la Côte d’Ivoire parmi les pays dont l’économie s’est le plus améliorée », révèle les experts.

Depuis la fin de la crise politique en 2011, le pays affiche une croissance du PIB annuelle moyenne de l’ordre de 8%. Dans le même temps, les investissements directs étrangers ont évolué à la hausse, passant de 577 millions de dollars en 2016 à 913 millions de dollars en 2019, précise le communiqué.

La Côte d’Ivoire a également réussi à établir un climat d’affaires attractif pour les opérateurs économiques en réformant son Code des Investissements en 2012 puis en 2018 afin de mieux répondre aux besoins des investisseurs, et, en 2012, a instauré un guichet unique, selon le cabinet Oxford Business Group.

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire FMI : 133 millions de dollars pour réduire la pauvreté

Malgré cet embellie, les experts proposent que les questions du chômage des jeunes, de l’amélioration de l’accès au financement et la nécessité de promouvoir davantage l’inclusion sociale soient améliorées. « L’économie ivoirienne, dont les principaux produits d’exportation sont le cacao, la noix de cajou et le coton, reste vulnérable à la volatilité des prix des matières premières », ont -t-ils déploré.

La stratégie de diversification économique mise en place et l’introduction de politiques ciblées visant à développer des secteurs clés, le développement des infrastructures sont à saluer, selon eux.

LIRE AUSSI : Doing Business 2020 : voici ce que dit la Banque Mondiale sur l’économie ivoirienne

Le déploiement de la Couverture Maladie Universelle, ainsi que le récent accord signé avec le Ghana afin de protéger les revenus des producteurs de cacao, sont des initiatives prometteuses pour l’avenir du pays, conclut les experts du cabinet.

LIRE AUSSI : Report ECO : ce que le Nigeria demande à Ouattara

Oxford Business Group est un cabinet d’intelligence économique et de conseil présent dans plus de 30 pays à travers le monde, au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Les articles de l’actualité ivoirienne sur Yeclo.com :

Personnalités liées avec l’article