Côte d’Ivoire: un camion de Soro bloqué par les forces de l’ordre, après les rumeurs d’attaques dans le nord

Le contrôle du camion de fait suite aux rumeurs d’attaques dans le Nord de la Côte d’Ivoire et à l’alerte en place depuis le 12 mai 2019.

Le camion contenant 20 tonnes de ciments, don de l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Guillaume Soro a été bloqué par les forces de l’ordre comme le prévoit le protocole sécuritaire en place depuis ce 12 mai 2019.

Les forces de l’ordre et défense sont mobilisés depuis « les rumeurs persistantes faisant état de velléité d’attaques armées aux frontières du nord et afin de maintenir un climat de paix sur l’ensemble du territoire national ».

Ce chargement bloqué à l’entrée d’un village a été escorté à Bouaké par les éléments des forces le samedi 11 mai 2019.

A LIRE AUSSI : Rumeurs d’attaque au nord de la Côte d’Ivoire : faut-il prendre la menace au sérieux ?

Ces 20 tonnes de ciments destinés au village de Toudjan était une promesse de Guillaume Soro faite dans le cadre de sa récente tournée au nord.

Pour rappel ces dispositions sécuritaires font suite à l’état d’alerte des forces de police ivoirienne sur toute l’étendue du territoire. Commencée le dimanche 12 mai 2019 à 6h, cette alerte sera levée le 3 juin 2019 à 18h.