Crise politique au Mali: la CEDEAO rencontre le CNSP à Bamako

Crise politique au Mali: une délégation de la CEDEAO a rencontré à Bamako les membres du Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

Après avoir rencontré la junte militaire qui gouverne actuellement le , la délégation de la a été autorisée à voir le président Ibrahim Boubacar Keïta. Le chef de la délégation, M. Jonathan a confirmé à la presse que M. Keïta se portait bien.

Il n'y a eu pas de communiqué de presse officiel de la délégation de la CEDEAO qui a eu lieu samedi, mais M. Jonathan a affirmé que les négociations avançaient « bien ».

La délégation de la CEDEAO doit rencontrer ce dimanche les ambassadeurs des membres du Conseil de sécurité de l', mais pour l'instant, l'Ambassade de n'a pas reçu la confirmation de cette réunion.

LIRE AUSSI: Election de la FIF : la FIFA désavoue Sidy Diallo et donne raison à la Commission électorale

Condamnant fermement le renversement du gouvernement démocratiquement élu de M. Keïta, la CEDEAO a décidé de fermer toutes les frontières terrestres et aériennes, ainsi que de mettre fin à tous les flux et transactions économiques, commerciaux et financiers entre les Etats membres de la CEDEAO et le Mali, jusqu'au rétablissement effectif de l'ordre constitutionnel au Mali.

M. Keïta a annoncé mardi soir sa démission et la dissolution de l' et du gouvernement du Premier Boubou Cissé, après une qui a conduit à la prise du pouvoir de soldats mutins.

LIRE AUSSI: Covid-19 Russie : 4.852 nouveaux cas pour un total de 956.749

Mercredi, le a déclaré qu'il adopterait une transition politique et organiserait des élections dans un délai raisonnable.

Written by Romuald Kwame

« Ne comptez pas sur Soro pour faire un coup d’État » – Mamadou Traoré

Coronavirus : le point dans le monde au 23 août 2020