Elections en Cote d’Ivoire: les Etats-Unis forment les observateurs internationaux

Les observateurs internationaux pour les échéances électorales à venir en Côte d'Ivoire ont été briefer sur la situation socio-politique du pays.

« Ce mardi 26 août marque la dernière journée de l'atelier de briefing des observateurs internationaux sur l'observation électorale en Côte d'Ivoire qui seront déployés dans 6 régions. Cet atelier est mis en œuvre dans le cadre du programme « Évaluation de l'intégrité des élections présidentielles et législatives 2020 en Côte d' Ivoire par EISA et le Centre Carter et financé par l'@ », a annoncé l'Ambasade des en Côte d'Ivoire.

LIRE AUSSI: Les Etats-Unis interpellent Ouattara: « Les libertés d'expression et les marches fondent la démocratie »

Dans un communiqué publié par l'ambassade des Etats-Unis en Côte d'Ivoire, mardi 25 août 2020, invite le à promouvoir les libertés d'expression dans le .

« Le de Côte d'Ivoire décidera de la question dite du « troisième mandat ».  Nous continuons de croire que des transitions de pouvoir démocratiques régulières mènent à plus de recevabilité, des institutions plus fortes, et une participation citoyenne au processus politique plus constructive.

LIRE AUSSI: Bédié reçoit Amon-Tanoh : « nous partageons la même vision »

Les libertés d'expression, de rassemblement et d'association sont au cœur d'une démocratie fonctionnelle.  Adhérer à ces normes démocratiques permet aux de participer à des dialogues politiques et à soutenir les candidats, partis ou idées de leur choix. 

LIRE AUSSI : Affaire nouveau mandat : Ouattara a-t-il trahi les démocrates que nous sommes ?

L'application impartiale de toutes les lois, y compris celles qui régissent les libertés d'expression, de rassemblement et d'association, est également essentielle à un processus électoral crédible, à la bonne gouvernance en général, et à la poursuite de la transition post-conflit du pays.

LIRE AUSSI: Présidentielle 2020 : Bédié à la CEI pour le dépôt des dossiers de candidature

La répression et l'intimidation n'ont pas de place en démocratie.  Les Etats-Unis exhortent tous les partis, groupes et individus à s'abstenir de toute violence et de tout de haine ou de division, et à privilégier le dialogue afin de trouver des solutions paisibles à leurs désaccords.  Nous exhortons les forces de sécurité à respecter et sauvegarder les droits de tous les citoyens, y compris celui de participer à des pacifiques. 

LIRE AUSSI : Ouattara candidat à la présidentielle : un proche de Soro réagit, « ADO a prononcé son nom de guerre »

Nous appelons le Gouvernement à enquêter pleinement sur les morts associées aux récentes manifestations, et à rendre publics les résultats desdites enquêtes.  Nous lanç un appel à tous en Côte d'Ivoire d'adhérer à l'état de droit, et aux autorités d'assurer des processus judiciaires équitables », a fait savoir la

Written by Tristan Sahi

Grave accident de la circulation au pont HKB : 9 victimes

Covid-19 l’Allemagne: 1.507 nouveaux cas en une journée