Exclusif / CPI : Voici les dernières nouvelles de Gbagbo et Blé Goudé à la prison de Scheveningen

Après le faux scoop de l’avocat de Simone Gbagbo annonçant la libération provisoire de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, qui avait enflammé de joie plusieurs villes et communes de la Côte d’Ivoire dont Yopougon, Gagnoa, Mama son village et à la résidence de Simone. Groubera Tapé, porte-parole de la plate-forme de l’Opposition Ivoirienne du Benelux (POIB) vous donne les dernières nouvelles des pensionnaires de la prison de Scheveningen mettant ainsi fin aux rumeurs.

A en croire le porte-parole de la plate-forme de l’Opposition Ivoirienne du Benelux (POIB), Groubera Tapé, « dans le cadre de notre action, le Benelux fête avec le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé. Nous avons initié cela depuis un mois. Effectivement hier samedi 15 décembre 2018, nous étions devant la prison de la Haye de 9 heures à 17 heures ».

« J’ai eu le privilège d’être reçu par le ministre Charles Blé Goudé de 13 heures 45 à 16heures 45. J’ai partagé avec lui son repas qu’il a cuisiné », s’est réjoui Groubera Tapé. Et d’ajouter, « j’ai également eu l’honneur de serrer la main du président Gbagbo; et à la fin de de lui dire au revoir à l’africaine par des‘’coups de têtes’’ ». « Tout ceci pour dire que le président Gbagbo et son ministre Blé Goudé étaient encore hier (NDLR: samedi 15 décembre 2018) à laHaye », conclu le porte-parole de la plate-forme de l’Opposition Ivoirienne du Benelux.

 A lire aussi : Libération de Gbagbo : Le faux scoop de l’avocat de Simone Gbagbo

Groubera Tapé transmet le message de Charles Blé Goudé en ces termes :« le ministre Charles Blé Goudé me charge de vous dire qu’aucune décision n’aencore été prise les concernant. Lorsque leur libération sera effective, ce sera par des canaux officiels. Dans la discipline et dans le calme, faisons confiance à la justice ». Cette visite du porte-parole de la plate-forme POIB, devrait mettre fin aux rumeurs selon lesquelles Gbagbo et Blé ont quitté la prison deScheveningen.

Notons que la CPI refuse toujours de communiquer sur le sujet. Plusieurs milliers de personnes avaient manifesté leur joie le vendredi 14 décembre à Yopougon, suite à des rumeurs faisant état de la libération par la Cour pénale internationale de Charles Blé Goudé et de Laurent Gbagbo. L’information avait été annoncée sur le profil Facebook de Ange Rodrigue Dadjé, avocat de Simone Gbagbo. Celui-ci s’était dédit quelques minutes après, «Gbagbo est libre, merci Seigneur ».

Tel était le premier post qu’il avait fait,suscitant en quelques minutes, des centaines de partages et de commentaires.Depuis son domicile et dans un live, Simone Gbagbo s’était laissé même prendreau piège.

Karina Fofana

Personnalités liées avec l’article