Fadal Dey : « Non, le Burida ne m’a jamais donné 20.000 000 ! »

Fadal Dey a fait le vendredi 20 décembre 2019 une petite mise au point sur la première vague des répartitions de la remise de chèque au Burida.

Je viens par ce petit post faire une petite mise au point. Après la première vague des répartitions au burida mes détracteurs et les ennemis de la culture ont commencé à faire courir le bruit que j’aurais reçu le plus gros montant .

Certains parlent de 20.000 000, d’autres parlent de 5 000 000. Je vous présente mon chèque que j’ai même pas encore encaissé. 372.719 fcfa.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire : 12 kg de Tramadol, la drogue des étudiants en quête de performances scolaires, saisis

D’ailleurs moi aussi je peux me plaindre au Burida car j’estime que je ne mérite pas ça et vous serez tous d’accord avec moi qu’effectivement je tourne ici en Côte d’Ivoire.

Arrêtez svp. Nous travaillons pour les artistes et nous savons ce que nous faisons. Notre joie c’est le bonheur des artistes.

LIRE AUSSI: Bédié sur le meeting du RHDP à Yamoussoukro: « Ils ont laissé leurs militants sans repas et sans les 10 000 FCFA promis »

Nous voulons la paix dans la maison pour pouvoir travailler en élargissant l’assiette de perception pour l’amélioration des conditions de vie de tous. Arrêtez donc. Ne me provoquez pas.

Selon Flore Palé Ini, directrice de la documentation assurant l’intérim du directeur de la répartition du BURIDA, c’est exactement 879 439 761 FCFA qui sont prévus pour les artistes au cours de la première vague des répartitions de fin d’année 2019.

Personnalités liées avec l’article